•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n'y aura pas de deuxième monteur de ligne à Natashquan

Un travailleur de la compagnie d'électricité dans une nacelle.

Un monteur de ligne (archives)

Photo : Paul Palmeter / CBC

Radio-Canada

Hydro-Québec refuse de créer un second poste de monteur de ligne à Natashquan, comme le réclamaient des résidents du village.

Une cinquantaine de Natashquanais ont assisté, mercredi soir, à une seconde rencontre avec des représentants d'Hydro-Québec concernant les postes de monteurs de ligne pour le secteur qui couvre le territoire entre Baie-Johan-Beetz et Kegaska.

En ce moment, un seul monteur de ligne est basé à Natashquan pour couvrir ce secteur. Des citoyens veulent qu'un deuxième poste de monteur de ligne soit créé dans le but de conserver les emplois locaux et pour améliorer l’efficacité des interventions.

Pour des raisons de sécurité, un monteur de ligne ne peut travailler seul lorsqu’une panne survient. Un deuxième travailleur de Havre-Saint-Pierre doit alors être dépêché. Par contre, cette manière de faire prolonge la durée des pannes, surtout lorsque la route doit fermer en raison de mauvaises conditions météorologiques, par exemple.

Une résidente de Natashquan, Stéphanie Landry, a participé à la rencontre. Elle est très déçue de la manière dont la soirée s’est déroulée.

Il y a eu beaucoup de frustration et d’impuissance de la part de la population. Il y a beaucoup de gens qui sont partis avant la fin de la réunion parce qu’ils sentaient bien que la décision avait déjà été prise et qu’il n’y aurait pas de retour d’Hydro-Québec peu importe les arguments supplémentaires qu’on aurait pu apporter.

Des petites maisonnettes dans la neige.

Il n'y a qu'un seul monteur de ligne dans le village de Natashquan.

Photo : Radio-Canada / LAURENCE ROYER

Pas assez de travail pour deux personnes

De son côté, Hydro-Québec soutient que la charge de travail ne justifie pas la création d'un deuxième poste pour ce secteur.

Toutefois, le poste de monteur de ligne situé à Natashquan ne devrait pas, à court terme, être déplacé vers Havre-Saint-Pierre, comme il avait d'abord été question, affirme la porte-parole d'Hydro-Québec, Cathy Hamel.

À plus long terme, des facteurs comme le prolongement de la route 138 route entre Kegaska et La Romaine pourraient influencer la décision de conserver ou non le poste de monteur de ligne actuel à Natashquan.

Si le monteur en place décidait de partir de son plein gré, on va réévaluer la situation. À ce moment-là, est-ce qu'il y aura une route vers La Romaine? Est-ce que le village de La Romaine sera raccordé et ajouté au réseau de distribution?

Il y a environ 1600 clients d’Hydro-Québec entre Baie-Johan-Beetz et Kegaska.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !