•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS se prépare à faire face au coronavirus

Des mains qui tiennent un masque.

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS déploiera dans ses urgences des patients mystères qui auront des symptômes du coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik/CBC

Radio-Canada

Afin de se préparer à faire face à d’éventuels cas de coronavirus, le CIUSSS de l'Estrie-CHUS déploiera un peu partout dans ses urgences, au cours des prochaines semaines, des patients mystères qui auront des symptômes du virus afin de tester les réflexes de son personnel.

C’est une façon pour nous de vérifier notre niveau de préparation sur le terrain, explique Nancy Desautels, coordonnatrice à la sécurité civile et des mesures d’urgence au CIUSSS de l’Estrie-CHUS.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS se prépare à faire face au coronavirus

L'exercice a été mené par le passé. Toutefois, selon Mme Désautels, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS a encore du travail de sensibilisation à faire dans des cas comme ceux-là.

Il y a toujours place à l’amélioration dans ces processus-là. Dans le cas du nouveau coronavirus, la situation change rapidement, de jour en jour. Il faut s’adapter, croit-elle.

Avec la situation du coronavirus, on est plus actifs et on rehausse notre niveau de préparation face au virus.

Nancy Desautels, coordonnatrice à la sécurité civile et des mesures d’urgence au CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Le mode opératoire des clients mystères est le suivant : un patient se présente aux urgences avec des symptômes du coronavirus ou d’une autre maladie respiratoire infectieuse. Il présente également un historique de voyage suspect. Le personnel qui le prend en charge doit donc suivre un protocole bien précis.

Des patients mystères dans les cliniques médicales?

Jeudi, le comité des maladies respiratoires sévères infectieuses du CIUSSS de l'Estrie-CHUS s’est d’ailleurs réuni pour activer tous les mécanismes de sécurité civile pour faire face à cette situation d'urgence sanitaire qu’est le coronavirus.

Il faut être prêt en tout temps.

Nancy Desautels, coordonnatrice à la sécurité civile et des mesures d’urgence au CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS souhaiterait également élargir l'exercice aux cliniques médicales et aux groupes de médecine familiale (GMF) de la région.

On veut s’assurer de notre niveau de préparation à tous les niveaux, souligne-t-elle. C'est plus difficile de rejoindre les cliniques médicales et les GMF. On va essayer de faire une tournée un peu plus proactive dans ces installations-là pour les sensibiliser davantage.

Depuis le début de l’épidémie, le Québec a été épargné par le coronavirus. D’après le dernier bilan compilé par l’AFP, le virus a contaminé près de 60 000 personnes et fait plus de 1300 morts en Chine continentale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !