•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Saskatoon, des manifestants ont perturbé la circulation en appui aux Wet'suwet'en

Une centaine de manifestants bloquent la circulation à l'intersection de la 22e Avenue et du boulevard Idylwyld, à Saskatoon.

Le Service de police de Saskatoon a déployé des agents sur place pour dévier la circulation, puisque le rassemblement a eu lieu en pleine heure de pointe.

Photo : Radio-Canada / Alexis Lalemant

Radio-Canada

Pendant l'heure de pointe de fin de journée, une centaine de manifestants ont bloqué la circulation à l'intersection de la 22e Avenue et du boulevard Idylwyld, à Saskatoon. Ils dénonçaient le projet de gazoduc Coastal Gaslink qui doit passer sur le territoire traditionnel de la Première Nation Wet’suwet’en dans le nord de la Colombie-Britannique.

Le Service de police de Saskatoon a déployé des agents sur place pour dévier la circulation, puisque le rassemblement se tient en pleine heure de pointe.

Une des manifestantes, Krystale Johnstone, indique qu’elle s’est déplacée pour défendre son peuple et être solidaire avec la communauté en Colombie-Britannique.

Une femme manifeste en appui aux chefs héréditaires Wet'suwet'en.

Krystale Johnstone indique qu’elle s’est déplacée pour défendre son peuple et être solidaire avec la communauté en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada

« Nous ne sommes pas d’accord avec ce qui se passe et nous défendons l’environnement », explique-t-elle.

Ashley Sakebow note de son côté qu’elle « défend les personnes qui sont forcées de quitter leur terre ».

Comme d’autres opposants, elle appuie les revendications des chefs héréditaires de Wet’suwet’en qui ne veulent pas la construction du gazoduc Coastal GasLink. Elle dénonce également les arrestations effectuées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans ce dossier.

Des manifestants sont au centre-ville de Saskatoon.

Une centaine de manifestants bloquent le trafic entre la 22e avenue et le boulevard Idylwyld, à Saskatoon, pour dénoncer le projet de gazoduc Coastal GasLink.

Photo : Radio-Canada / Alexis Lalemant

La police est notamment intervenue vendredi dernier en réponse à une injonction de la Cour suprême de la Colombie-Britannique qui interdit à toute personne d’empêcher l’avancée des travaux.

Plusieurs manifestations ont lieu à travers le pays en appui aux Wet’suwet’en. Samedi dernier, des opposants ont bloqué le pont de la rue Albert à Regina.

Des blocages sur les lignes ferroviaires ont poussé le Canadien National à annuler ses trains dans l’est du Canada, et VIA Rail, partout au pays.

Les agriculteurs sont inquiets

L’Association des producteurs agricoles de la Saskatchewan (APAS) craint que les blocages nuisent aux agriculteurs.

Tous les secteurs d’activité sont touchés par ces manifestations autochtones, selon Ian Boxall, le vice-président de l’APAS.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, affirme que la province a besoin d’un accès aux lignes ferroviaires pour continuer à développer son économie.

Selon lui, tout le monde devrait être favorable au projet de gazoduc puisqu’il transportera du gaz naturel liquide vers l’Inde et la Chine, où il pourra avoir un « impact réel » sur la baisse des émissions de gaz à effet de serre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Autochtones