•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trajets du West Coast Express reprennent

Un train blanc et bleu.

Les horaires réguliers de l'après-midi reprendront, indique TransLink.

Photo : Radio-Canada / Glen Kugelstadt/CBC

Hélène Bardeau

La société de transport en commun Translink annonce que les trajets du train de banlieue West Coast Express circuleront normalement vendredi.

Jeudi, la compagnie avait prévu l'annulation de ses services en raison des manifestants bloquant le pont ferroviaire de la rivière Pitt en appui aux chefs héréditaires opposés à la construction du gazoduc Coastal GasLink.

« Le Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) nous a informés que nous pourrons exploiter le service West Coast Express cet après-midi », lit-on dans un communiqué.

Les horaires réguliers de l'après-midi reprendront.

TranLink

Par ailleurs, la ligne principale du Canadien National (CN) près de New Hazelton, dans le nord de la Colombie-Britannique, est à nouveau ouverte après qu'un chef héréditaire Gitxsan a confirmé la tenue d'une rencontre avec les gouvernements fédéral et britanno-colombien.

Un panneau blanc indique que les trains sont annulés. Deux agents de sécurité se tiennent à côté du panneau.

Aucun train West Coast Express ne circulait jeudi après-midi.

Photo : maggie macpherson/cbc / Maggie MacPherson

Les partisans des chefs héréditaires des Wet'suwet'en opposés au projet de pipeline Coastal GasLink ont installé le barrage jeudi après-midi.

Le barrage se situe à l'extrémité sud-est de la gare de triage de Port Coquitlam, près de la route Lougheed et de la voie de contournement Mary Hill.

Notre action de défense fait partie du mouvement #ShutCanadaDown (Fermer le Canada) pour la défense de la souveraineté des Wet'suwet'en et soutient aussi l'exercice de la souveraineté et la défense des terres à Tyendinega, sur le territoire du Traité no 1, et dans les territoires Gitxsan, dit un communiqué de presse de la Red Braid Alliance for Decolonial Socialism.

Une voie d'autoroute avec des voitures.

Des manifestants au niveau de la voie de contournement Mary Hill.

Photo : Radio-Canada / Meera Bains/CBC

Isabel Krupp, de la Red Braid Alliance for Decolonial Socialism, a déclaré en entrevue que des personnes avaient apporté des provisions pour les manifestants, qui sont prêts à rester longtemps.

Tard dans la journée jeudi, le barrage était maintenu par une vingtaine de personnes.

Les militants qui bloquent les voies principales du West Coast Express affirment qu'ils ne souhaitent guère perturber les déplacements des travailleurs, mais ils sont prêts à rester aussi longtemps qu'il le faudra pour envoyer un message au gouvernement canadien.

Destiny Morris, qui est également membre de la Red Braid Alliance, a déclaré qu'elle comprenait que le blocus pourrait être mal vu.

Nous ne faisons que protéger nos terres. Ce n'est pas un acte symbolique pour gagner le cœur des gens sur les réseaux sociaux, a-t-elle déclaré.

Plusieurs personnes à une station de train.

Les usagers du Western Coast Express doivent emprunter une autre route pour rentrer chez eux.

Photo : maggie macpherson/cbc / Maggie MacPherson

Certains passagers excédés n'ont pas caché leur mécontentement. Nous sommes en train de payer pour ce qu’il se passe en ce moment, c’est nous qui n’allons pas pouvoir rentrer chez nous ce soir, dit l’un d’entre eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Transports