•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Régis Labeaume discute 3e lien et immigration avec François Legault

Le maire de Québec Régis Labeaume et le premier ministre François Legault

Le maire de Québec Régis Labeaume et le premier ministre François Legault

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Avant de se réunir à huis clos pendant 45 minutes, le maire de Québec Régis Labeaume et le premier ministre François Legault étaient tout sourire, jeudi. À l’unisson, ils ont promis que le 3e lien serait parfaitement intégré au réseau de transport structurant de la Ville de Québec.

On va avoir un beau tunnel entre Québec et Lévis et on va avoir un projet structurant, le tramway à Québec, a déclaré le premier ministre. Tout ça va être intégré pour avoir le plus possible de transport en commun.

On va tout mettre ça ensemble et je pense que ça va être brillant, intelligent et cohérent, a renchéri Régis Labeaume.

Les deux hommes n’ont toutefois pas discuté des détails du projet, comme la conversion d’une portion de l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain ou l’endroit précis où sera aménagée la sortie du tunnel sur la Rive-Nord.

À la sortie de la rencontre, le maire Labeaume a rappelé que malgré l'intégration du transport en commun dans le 3e lien, la Ville de Québec demeurerait entièrement responsable de la construction du tramway alors que le gouvernement provincial était le seul maître d’oeuvre du tunnel.

Le ministère des Transports fait son projet, propose des choses et demande notre opinion. On n'a pas à décider pour eux, sauf que ce qu'on a à faire, c'est de protéger notre monde, a réitéré Régis Labeaume quant à la possibilité que le 3e lien aboutisse dans le quartier Saint-Roch.

Immigration et pénurie de main-d’oeuvre

Régis Labeaume et François Legault se sont aussi entendus pour demander au gouvernement fédéral davantage de pouvoir en matière d’immigration.

C’était d’ailleurs le premier item à l’ordre du jour d’une rencontre qui devait avoir lieu en matinée entre le maire et le lieutenant politique du gouvernement Trudeau au Québec, Pablo Rodriguez. Cette rencontre a toutefois été annulée en raison d’un conflit d’horaire.

Régis Labeaume avance toutefois qu’Ottawa connaît déjà très bien les revendications de Québec en matière d’immigration, comme l’abandon de l’étude de marché obligatoire pour les employeurs qui souhaitent embaucher des travailleurs étrangers.

[Pablo Rodriguez] le sait qu’on est en crise. Pour vous donner un exemple, juste en santé et en services sociaux, c’est 22 000 personnes dont on a besoin dans les cinq prochaines années. Je ne sais pas où ils vont les prendre.

En après-midi, Régis Labeaume rencontrait le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !