•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépister plus rapidement les problèmes de vue des enfants

Environ 80 % des enfants n'ont pas subi d'examen de la santé oculaire avant d'arriver à l'école primaire au Québec.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Seulement 1 enfant sur 5 passe un examen de la vue avant d'entrer à l'école primaire, déplore la Fondation des maladies de l'oeil. L'organisme rappelle que les consultations sont couvertes par la Régie de l'assurance-maladie du Québec pour les jeunes de moins de 18 ans.

Afin de mieux prévenir les troubles scolaires, un programme de dépistage des difficultés visuelles auprès des enfants de la maternelle est déployé dans l'ensemble des écoles de la province.

On a jusqu'à huit, neuf ans pour corriger bien des problèmes de coordination visuelle. Après, il commence à être tard, explique Langis Michaud, optométriste et professeur à l'École d'optométrie de l'Université de Montréal.

Un jeune garçon regarde dans un appareil pour l'examen de la vue tenu par un homme.

L'organisme À l'école de la vue mène des activités de dépistage des troubles visuels pour les enfants de 4 et 5 ans dans le réseau public d'éducation.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Quand les retards s'accumulent, il y a un lien direct avec le décrochage scolaire, arrivé au secondaire, ajoute-t-il.

Il y a même des enfants chez qui on diagnostique un trouble d'hyperactivité. C'est uniquement parce qu'ils ne sont pas capables de se concentrer longtemps sur un texte parce qu'ils n'ont pas la vision pour le faire.

Langis Michaud, optométriste et professeur à l'École d'optométrie de l'Université de Montréal

Pendant une dizaine d'années, la Fondation des maladies de l’œil a mené des projets de dépistage chez les enfants de 5 à 12 ans. Grâce à une aide financière de 15 millions de dollars de Québec sur 3 ans, son programme est élargi dans l'ensemble des écoles.

Une jeune fille porte des lunettes pour un examen de la vue lors d'une journée de sensibilisation dans une école primaire de Québec.

À peine 20 % des élèves du Québec passent un examen de la vue avant leur arrivée à l'école primaire.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Puisqu'il s'agit d'un simple dépistage, l'examen complet en clinique est suggéré aux parents d'enfants qui présentent un trouble de la vue.

Jusqu'à présent, 40 % des 30 000 écoliers rencontrés ont été orientés vers un optométriste. Le programme prévoit évaluer environ 90 000 élèves au Québec.

Avec les informations de Nicole Germain

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Santé physique et mentale