•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Affaire Wettlaufer : lancement d'une étude sur les effectifs dans les foyers de soins de longue durée

Merrilee Fullerton lors d'un point de presse.

La ministre des Soins de longue durée de l'Ontario, Merrilee Fullerton (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La ministre des Soins de longue durée, Dre Merrilee Fullerton a annoncé jeudi le lancement d'une étude sur la dotation en personnel des foyers de soins de longue durée à la lumière des conclusions d'une enquête publique réalisée dans la foulée de l'affaire Wettlaufer.

L'ex-infirmière Elizabeth Wettlaufer a été condamnée à la prison à vie en 2017 pour les meurtres de huit aînés, âgés de 75 à 96 ans, dans des foyers où elle travaillait dans le Sud-Ouest de l'Ontario de 2007 à 2016.

En juillet dernier, la commissaire Eileen Gillese a dévoilé les 91 recommandations de l'Enquête publique sur la sécurité des résidents des foyers des soins de longue durée qui avait découlé de cette affaire.

Photo de Wettlaufer qui est suivie par une policière alors qu'elle se dirige vers le tribunal.

Elizabeth Wettlaufer est escortée en cour à Woodstock le 1er juin.

Photo : La Presse canadienne / Peter Power

Par voie de communiqué, jeudi, le ministère a indiqué que le gouvernement et le secteur ont appliqué un total de 18 recommandations jusqu'à présent.

Il est précisé que la Dre Merrilee Fullerton a notamment publié une directive pour mettre en place des pratiques exemplaires pour des politiques relatives à l'utilisation sécuritaire de l'insuline.

L'ancienne infirmière avait avoué en cour avoir tué ses victimes à l'aide d'une injection d'insuline.

Une étude sur les effectifs

La ministre a aussi annoncé la mise en place d'un groupe consultatif d'experts qui devra se pencher sur la dotation en personnel des foyers de soins de longue durée. Leur étude devra notamment définir le bon modèle de dotation et le bon mélange de compétences pour répondre aux besoins.

Le secteur connaît une grave pénurie de personnes préposées aux services de soutien personnel et dans d'autres fonctions clés, et c'est la raison pour laquelle notre gouvernement prend des mesures pour aider les Ontariennes et les Ontariens à pourvoir ces postes demandés.

Dre Merrilee Fullerton, ministre des Soins de longue durée

Selon le gouvernement cette mesure permettra de répondre à une recommandation très importante de l'Enquête publique.

Le gouvernement doit faire une mise à jour complète sur la mise en oeuvre des recommandations à l'Assemblée législative en juillet prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Établissement de santé