•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des actions de visibilité des enseignants de l'Estrie sont à prévoir

Des enseignants avec une banderole qui dénonce le gouvernement Legault.

Des enseignants ont manifesté au coin des rues King ouest et Jacques-Cartier.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Une banderole géante a été installée par des enseignants jeudi matin au coin des rues Jacques-Cartier et King Ouest à Sherbrooke pour dénoncer «le double visage» du gouvernement Legault.

La Fédération des syndicats de l’enseignement soutient que loin de respecter ses promesses, la Coalition avenir Québec (CAQ) va à l'encontre de celles-ci.

Il avait dit qu'il améliorait les conditions de travail, qu'il augmenterait les salaires de façon importante, qu'il rendrait la profession plus attrayante. Présentement, son dépôt patronal propose une augmentation de tâches, une augmentation du nombre d'élèves par groupe et une diminution du pouvoir d'achat des enseignants parce que sa proposition, c'est 7 % sur cinq ans d'augmentation salariale quand ce gouvernement prévoit une inflation autour de 10,4 % pour les cinq prochaines années, a expliqué le président du Syndicat de l'enseignement de l'Estrie, Richard Bergevin.

L'action de visibilité de jeudi matin fait partie d'un plan d'action plus large.

À l'occasion, on envoie des commandos qui vont aller donner de la visibilité à notre négociation parce que c'est important que la population sache que ce gouvernement a fait des promesses électorales et son dépôt patronal ne respecte pas ses engagements.

Richard Bergevin, président du Syndicat de l'enseignement de l'Estrie

Selon M. Bergevin, les négociations n'avancent pas en ce moment et le gouvernement est en mode attente.

Le contrat de travail des enseignants prendra fin le 31 mars prochain.

D'ici là, le syndicat va continuer de mettre en place d'autres actions de visibilité ponctuelles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Politique provinciale