•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le blocage ferroviaire nuit à Produits forestiers Résolu

Du bois empilé chez Produits forestiers Résolu.

Du bois empilé chez Produits forestiers Résolu

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Radio-Canada

Le blocage ferroviaire un peu partout au pays a des répercussions pour Produits forestiers Résolu. L’entreprise doit entre autres utiliser des camions pour transporter certaines marchandises.

Le directeur principal des affaires publiques de la compagnie, Karl Blackburn, affirme que des clients doivent déjà composer avec des retards de livraison. De plus, certains produits importants pour les procédés en usine arrivent en retard.

Ça commence à nous occasionner des problèmes importants.

Karl Blackburn, directeur principal des affaires publiques

M. Blackburn ajoute que le recours à d’autres types de transport que les trains a des conséquences financières.

Ce sont des alternatives qui ont malheureusement des impacts à la hausse sur les coûts de nos produits et de nos productions, mentionne-t-il.

Ces problèmes surviennent parce que des manifestants bloquent le transport de marchandises et de passagers pour appuyer les chefs héréditaires de la Première Nation Wet’suwet’en qui s'opposent au projet d'un gazoduc en Colombie-Britannique.

Un appel au gouvernement

Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) appelle les différents paliers de gouvernement à mettre fin rapidement au blocage ferroviaire.

Les délais d'expédition causés par cette rupture de service prendront plusieurs semaines à résorber, prévient le CIFQ dans un communiqué.

Le Conseil rappelle que l’industrie forestière exporte environ 11 milliards de dollars de produits chaque année. La plupart sont acheminés en train au sud de la frontière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !