•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La future résidence pour étudiants autochtones à Sept-Îles relocalisée

Retour en classe des étudiants au Cégep de Sept-Îles.

Le nouvel emplacement du projet de résidence pour étudiants autochtones près du Cégep de Sept-Îles sera annoncé sous peu (archives).

Photo : Radio-Canada / Louis Garneau

Marie Kirouac-Poirier

Le projet de résidence pour étudiants autochtones à Sept-Îles ira de l'avant, mais pas à l'emplacement prévu.

Responsable du projet, le Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (RCAAQ) indique que le nouvel emplacement sera annoncé prochainement.

L’annonce de l’emplacement initial du projet avait provoqué une levée de boucliers des résidents du quartier ciblé en juin dernier. Les propriétaires habitant au nord de la rue Holliday craignaient, entre autres, de voir le prix de leurs maisons baisser en raison de la venue de ces nouveaux voisins.

Trois personnes assises à une table écoutent une assemblée.

Des représentants du RCAAQ ont écouté durant deux heures les plaintes de citoyens inquiets en juin dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

La porte-parole du RCAAQ, Flore Bibeau, affirme que la contestation citoyenne a orienté la relocalisation de la future résidence. Nous, on veut que tout le monde soit content, donc on voulait offrir un magnifique projet de milieu de vie pour les étudiants autochtones, mais aussi que ce projet-là puisse apporter [quelque chose de positif] à toute la communauté de Sept-Îles, explique Mme Bibeau.

C’est sûr qu’on a un peu réagi à ce qui s’était passé au mois de juin.

Flore Bibeau, porte-parole du RCAAQ

Un référendum évité

Le terrain initialement choisi pour construire la résidence aurait nécessité un changement de zonage. Un tel processus peut mener à un référendum s’il y a contestation, explique le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier.

Il y avait des possibilités de référendum.

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Le nouveau terrain choisi est déjà conforme au niveau du zonage, indique le maire.

M. Porlier pense que les consultations qui ont mené au nouvel emplacement du projet ont eu des répercussions positives. Ça a à mon avis bonifié le projet, peu importe où il aurait atterri, d’entendre les préoccupations et d’en tenir compte, explique le maire.

Le début de la construction est prévu pour avril 2021.

Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur vient d'octroyer une aide financière d'environ 2 millions de dollars pour ce projet d'une valeur estimée à 10 millions de dollars.

Plus qu'une résidence, un milieu de vie

Au-delà de la fonction d’hébergement du bâtiment destiné aux étudiants autochtones de la Côte-Nord, le RCAAQ souhaite créer un milieu de vie.

La firme BGLA architecture a été engagée pour faire les plans de ce projet pilote de 32 logements devant accueillir près de 160 personnes.

Pour que le lieu soit vraiment adapté aux besoins de ses futurs résidents, un sondage sur la plateforme Omnivox a été mené auprès des étudiants autochtones du Cégep de Sept-Îles. Un comité consultatif d’étudiants et d’élèves adultes sera également mis sur pied dès l’automne prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Côte-Nord

Éducation