•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des histoires étonnantes mises en images par des talents québécois de l’illustration

Illustration de John Lennon et Yoko Ono assis dans un lit.

Illustration de Fanny Roy pour l'épisode « Bed-in pour la paix à Montréal ».

Photo : Fanny Roy

Radio-Canada

Conjuguer la voix à l’illustration pour raconter les touchantes histoires de personnes ordinaires qui ont participé à des moments marquants, c’est le pari relevé par J’étais là. Cette nouvelle série d’animation québécoise est en ligne sur ICI Tou.tv (Nouvelle fenêtre).

Le bed-in pour la paix de Yoko Ono et John Lennon à Montréal, en 1969, le concert donné par Nirvana aux Foufounes Électriques ou encore le premier mariage gai de l’histoire… Chacun des huit épisodes de J’étais là fait le récit de ces moments tels que les ont vécus des anonymes.

Pour raconter ces histoires pas comme les autres, la série a fait appel aux voix d’acteurs et actrices de renom, comme Gabriel Arcand et Dorothée Berryman, ainsi qu’à huit artistes en illustration de Montréal : Jason Wasserman, Caroline Lavergne, Mélanie Baillargée, Benoît Tardif, Fanny Roy, Cyril Doisneau, Francis Léveillée et Amélie Tourangeau.

« À Montréal, la scène de l’illustration est exceptionnelle, dit le réalisateur Arnaud Bouquet. Nous voulions mettre en avant sa diversité créative. »

Au plus près du vécu des protagonistes

Selon lui, utiliser le dessin, plutôt que des images d’archives par exemple, pour illustrer ces récits apporte de la poésie et restitue la réalité de manière plus imagée. Cela permet de s’approcher de la vérité du vécu de la personne, des émotions et des sensations qu’elle a ressenties, précise-t-il.

Dessin en noir et blanc de Kurt Cobain. Deux bébés semblent émerger d'un trou au milieu du front du chanteur.

Illustration de Jason Wasserman pour l'épisode « Nirvana aux Foufs ».

Photo : Jason Wasserman

Soucieuse de respecter la parité, l’équipe de J’étais là a demandé à quatre illustrateurs et à quatre illustratrices de plancher sur ce projet qui a nécessité deux ans de travail et la contribution de talents en illustration, en narration et en réalisation, mais aussi en recherche et en animation.

Les huit épisodes de cinq minutes seront également diffusés sur Arte.tv, la plateforme de la chaîne franco-allemande Arte.

Une identité québécoise marquée

Même si J’étais là est également destinée à un public étranger, l’équipe derrière la série a tenu à ce qu’elle reste résolument québécoise.

Nous n’avons pas fait de compromis au niveau culturel, explique Arnaud Bouquet. Par exemple, une histoire se passe aux Foufounes Électriques, une autre parle de l’amour du hockey...

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Arts visuels

Arts