•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alison Vicrobeck nommée animatrice de l’Heure de pointe, qui sera diffusée au FM

Une femme en studio de Radio-Canada.

La journaliste Alison Vicrobeck a été nommée comme animatrice de l'émission l'Heure de pointe, qu'elle anime de façon intérim depuis juillet 2019 (archives).

Photo : Radio-Canada / Philippe Couture

Radio-Canada

Radio-Canada Ontario annonce la nomination d’Alison Vicrobeck à l’animation et à la réalisation de l’émission L’heure de pointe, qui sera diffusée au FM à partir du lundi 2 mars dans la région du grand Toronto.

L'heure de pointe sera diffusée au FM 90,3 tout comme Y a pas deux matins pareils l'est depuis 2004.

Alison Vicrobeck sélectionnée

Alison détient une maîtrise avec mention honorable en journalisme international de la Columbia University. Elle détient également un diplôme en politiques américaines et européennes de SciencesPo Paris. Elle a effectué un stage au New York Times en vérification de faits.

Depuis 2015, Alison Vicrobeck a occupé plusieurs rôles à Radio-Canada, à Sudbury et Toronto, avant de devenir animatrice par intérim de L’heure de pointe en juillet 2019. Elle devient désormais l’animatrice officielle de l’émission du retour.

Je suis passionnée de radio depuis que je suis toute petite. Je me rappelle quand j’étais petite mon père avait des radios dans différentes salles de la maison, la radio était toujours allumée, se rappelle Alison Vicrobeck.

J’aime aussi l’idée d’accompagner les gens à la fin de la journée, et que ça ne soit pas une émission que d’actualité. [...] C’est ce qui me plaît aussi quand j’écoute la radio: c’est pas juste qu’on me livre des faits mais qu’on m’explique le pourquoi.

Alison Vicrobeck, animatrice de l'Heure de pointe

Le directeur de Radio-Canada en Ontario, Pierre Ouellette, se dit heureux de cette décision : Alison Vicrobeck est une fille brillante, et une fille d’ici. C'est tellement important, quand on veut bien présenter la ville, bien présenter tout ce que cette très grande ville-là a à offrir.

Elle est pleine d’idées très créatives, on le voit avec les tables rondes qu'elle fait à son émission, on le voit avec sa connaissance des quartiers de Toronto, ça s'entend. Je suis vraiment, vraiment content que Alison ait choisi d'animer cette émission-là.

L’émission du retour au FM

L’émission continuera d’être diffusée sur Ici Première à Toronto, au 860 AM. Désormais, elle sera également diffusée sur ICI MUSIQUE, au 90.3 FM, et se dotera d’une demi-heure de programmation supplémentaire, de 15 h à 18 h.

L'émission Tellement Courteau sera remplacée par L’heure de pointe, et Quand le jazz est là sera joint en cours de route une demi-heure après son démarrage. Ces deux émissions resteront accessibles dans leur totalité sur la nouvelle application Radio-Canada OHdio et sur icimusique.ca (Nouvelle fenêtre).

Alison Vicrobeck ne souhaite pas que les gens voient cet ajout comme une rupture avec leurs habitudes :

Je suis quand même contente qu’on soit sur la fréquence d’ICI Musique, parce que je ne pense pas que ça va forcément être une rupture totale avec cette fréquence-là. Parce que la musique a une place importante dans l’émission, et qui est choisie avec attention pour refléter l’actualité culturelle de Toronto.

Alison Vicrobeck, animatrice de l'Heure de pointe

Être enfin diffusée au FM permettra également à l’émission d’avoir une meilleure visibilité, selon Pierre Ouellette : Je pense que c’est vraiment la qualité du son [qui est importante], et de la qualité du son se développent des habitudes d’écoute. On n’écoute plus l’AM comme on l’écoutait avant. Les gens ne peuvent pas nous découvrir sur le AM parce qu'ils écoutent seulement du FM, donc ça devenait un enjeu important.

L’animatrice acquiesce : Maintenant quand on cherche un peu au hasard ce qu’on veut écouter, on tombera sur l’émission l’Heure de pointe. C’est une façon de se rapprocher vraiment des gens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Médias