•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coronavirus force l’annulation du Mobile World Congress

Le plancher du salon annuel Mobile World Congress. On y voit une affiche faisant la promotion de la 5G.

Le Mobile World Congress accueille chaque année près de 110 000 personnes, dont plus de 5000 Chinois et Chinoises.

Photo : Reuters / Aly Song

Agence France-Presse

L’un des plus importants salons technos au monde, le Mobile World Congress (MWC), n’aura finalement pas lieu en raison de craintes liées à l’épidémie du coronavirus. Il devait se tenir du 24 au 27 février à Barcelone.

La préoccupation mondiale relative à l'épidémie de coronavirus, les inquiétudes sur les voyages et d'autres circonstances rendent impossible l'organisation de cet événement, a indiqué mercredi l'association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), qui organise cette grand-messe de la téléphonie mobile.

Dans les derniers jours, plusieurs entreprises technologiques, dont Facebook, Intel, Nokia, Amazon, LG, Ericsson et Sony, avaient annoncé qu’elles renonçaient à leur venue, invoquant toutes l’importance de la sécurité de leur personnel.

Si plusieurs salons avaient déjà été annulés ces dernières semaines à cause du coronavirus, il s'agissait d'événements principalement organisés en Asie. Parmi eux, le salon d'art contemporain Art Basel, prévu à la fin mars à Hong Kong, ou encore la Conférence et exposition sur l'aviation d'affaires en Asie de Shanghai, prévu à la fin avril.

Le MWC accueille chaque année près de 110 000 personnes, dont plus de 5000 Chinois et Chinoises, selon la GSMA.

Le coronavirus, dont le berceau est la ville de Wuhan, en Chine, a déjà fait plus de 1000 morts et infecté plus de 43 000 personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !