•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De l’eau potable pour la première fois en 17 ans

De l’eau du robinet qui coule dans un verre

Les résidents de Kejick Bay auront accès à de l’eau potable dans leur résidence.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

La Première Nation Lac Seul, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, inaugure jeudi sa nouvelle station d’épuration d’eau. Les 350 résidents de la communauté devaient faire bouillir leur eau depuis février 2003.

C’est une étape majeure pour les résidents de Kejick Bay, qui vont profiter d’eau propre et saine dans le confort de leur maison, a déclaré par voie de communiqué le chef de la Première Nation Lac Seul, Derek Maud.

Nous sommes si fiers de cette réussite!

Derek Maud, chef de la Première Nation Lac Seul

La nouvelle infrastructure est le fruit d’un partenariat débuté en 2017 entre la Première Nation et le Gouvernement du Canada.

L'avis d'ébullition qui planait sur la communauté a été levé le 7 janvier dernier.

Ottawa a investi 8,3 M$.

L’argent a été puisé dans l’enveloppe de Services aux autochtones Canada et le dans le Fonds des petites collectivités.

Le panneau routier indiquant la Première Nation Lac Seul.

La Première Nation Lac Seul regroupe les communautés Frenchman’s Head, Kejick Bay et Whitefish Bay.

Photo : Radio-Canada / Caroline Bordua

Plusieurs avis encore en vigueur

Lors de son élection en octobre 2015, le gouvernement de Justin Trudeau s’était engagé à mettre fin aux 105 avis à long terme sur la qualité de l’eau potable (AQEP-LT) en vigueur sur le territoire canadien d’ici mars 2021.

Pour atteindre cet objectif, le ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) a débloqué près de 2 milliards de dollars.

Malgré tout, 60 AQEP-LT sont encore en vigueur à ce jour.

Les trois quarts d’entre eux se trouvent en Ontario.

Nouvelles alertes

De nouveaux avis de qualité de l’eau potable à long terme sont encore émis ponctuellement.

Depuis que la Première Nation Lac Seul a vu son avis d’ébullition être levé, trois nouveaux AQEP-LT ont été diffusés.

Un avis sur la qualité de l’eau potable devient « à long terme » lorsqu’il est en vigueur depuis plus de 12 mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Autochtones