•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vente probable de filière de Bombardier : La Pocatière se croise les doigts

Affiche à l'entrée de l'usine Bombardier de La Pocatière.

L'usine Bombardier à La Pocatière (archives)

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Radio-Canada

L'annonce attendue jeudi sur la possible vente de la division ferroviaire de Bombardier permet tous les espoirs à La Pocatière.

Le maire de La Pocatière, Sylvain Hudon, dit avoir bien confiance, avec les sourires que l'on voit et les paroles que l'on entend du gouvernement malgré la « danse » concernant le sort de la filière ferroviaire de Bombardier dans les dernières années.

Actuellement, près de 350 personnes sont employées par l'usine du Bas-Saint-Laurent.

Ces derniers étaient bien plus nombreux en avril dernier, alors que la direction annonçait, à quelques semaines d'intervalle, la mise à pied de 85 employés, puis 87 autres, en raison d'importants contrats qui prenaient fin.

Disons qu'on a hâte de voir la fin de tout ça, soupire Claude Michaud, président du syndicat local, qui a dû assister impuissant au départ de nombreux collègues.

L'important, c'est qu'on ait des emplois. Ce qu'on veut, c'est la pérennité des emplois.

Claude Michaud, président du Syndicat des employés de l'usine Bombardier de La Pocatière
Le président du syndicat des employés de Bombardier à La Pocatière, Claude Michaud.

Le président du syndicat des employés de Bombardier à La Pocatière, Claude Michaud.

Photo : Radio-Canada

Le message de Sylvain Hudon pour Alstom

Le maire se permet d'adresser au géant français des transports Alstom un ultime souhait pour faire pencher sa décision en faveur de l'avenir de l'usine de La Pocatière : considérer le capital humain dont cette dernière dispose, et surtout, sa qualité.

Sylvain Hudon, maire de La Pocatière.

Sylvain Hudon, maire de La Pocatière (Archives)

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

Si vous, les acheteurs, vous hésitez encore un petit peu, n'oubliez pas ce que je viens de vous mentionner. Je n'ai pas la science infuse, mais je pense que je suis capable de voir ce que ces gens-là font à La Pocatière. Capitalisez là-dessus.

Sylvain Hudon, maire de La Pocatière

D'ici fin mars, les employés de l'usine devraient savoir s'ils auront décroché de nouveaux contrats d'envergure, comme le projet de tramway de la ville de Québec, ou encore celui (beaucoup plus incertain) de Gatineau.

La division Transport de Bombardier, représente près de 1000 emplois au Québec. Outre l'usine de La Pocatière, la compagnie possède des installations à Saint-Bruno, à Kingston et à Thunder Bay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Transports