•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des manifestants antigazoduc devant les tribunaux et dans les rues à Vancouver 

Des policiers surveillent des manifestants se sont rassemblés mercredi devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique à Vancouver.

Des manifestants se sont rassemblés mercredi devant la Cour suprêrme de la Colombie-Britannique à Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Benoit Ferradini

Radio-Canada

Des opposants au projet de pipeline Coastal GasLink contestent devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique une injonction du tribunal de l’autorité portuaire du Grand Vancouver les obligeant à libérer les ports de la région.

Lundi, la police de Vancouver a arrêté 48 manifestants dans les terminaux maritimes de Vancouver et de Delta. Depuis samedi, les manifestants occupaient ces terminaux de Port de Vancouver en soutien à des chefs héréditaires Wet'suwet'en, opposés à la construction du gazoduc sur leurs terres ancestrales.

Les avocats des manifestants ont l'intention de plaider que leurs clients n'étaient pas au courant de l’injonction et que leurs clients n’ont donc pas eu l'occasion d'être entendus par le tribunal.

La perturbation des opérations dans les ports a des conséquences significatives sur les Canadiens à travers le pays, selon la porte-parole de l'autorité portuaire, Danielle Jang. 

Circulation perturbée

Les partisans des Wet'suwet'en bloquent le pont de la rue Granville, au centre-ville de Vancouver.

Les partisans des Wet'suwet'en traversent le centre-ville de Vancouver, bloquant la circulation, notamment sur le pont de la rue Granville.

Photo : Radio-Canada / Benoit Ferradini

Par ailleurs, les rassemblements et les manifestations se multiplient au centre-ville de Vancouver et perturbent la circulation.

Alors que les coins des rues Hastings et Clark étaient occupés par les manifestants au cours de la fin de semaine, une intersection majeure du centre-ville de Vancouver a été bloquée dans la nuit de mercredi.

Les derniers manifestants ont quitté l'intersection de Cambie et Broadway peu avant l'heure de pointe matinale.

À Nelson

À Nelson, des manifestants ont investi une succursale de la Banque de Montréal (BMO), un des investisseurs du projet de pipeline Coastal GasLink. Les militants s'y sont enchaînés à des poutres en solidarité avec les opposants du gazoduc.

Des manifestants entourent la BMO à Nelson, en Colombie-Britannique.

Des manifestants entourent la BMO à Nelson, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Lisa Johnson

Contestation en Cour fédérale

Pendant que les manifestants se rendent devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique, deux chefs héréditaires Wet'suwet'en lancent une contestation judiciaire contre Ottawa en Cour fédérale au sujet des effets climatiques des projets de combustibles fossiles sur leurs territoires.

Le Canada a le devoir constitutionnel de maintenir les émissions de gaz à effet de serre du pays bien en dessous de 2  ̊C en vertu de l'Accord de Paris, allègue la plainte juridique.

En tant que chef, il est de ma responsabilité de protéger notre territoire. Nous demandons à la Cour de faire en sorte que le Canada agisse avant qu'il ne soit trop tard, dit Dini Ze ’Lho'imggin (Alphonse Gagnon), du clan Likhts’amisyu, de la Nation Wet'suwet'en.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Justice et faits divers