•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blizzard à T.-N.-L. : Saint-Jean risque de dépasser son budget de déneigement de 5 M$

Le maire de Saint-Jean, Danny Breen, annonce que la municipalité prévoit que le budget établi pour de déneigement sera dépassé de 4 à 5 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Patrick Butler

La Ville de Saint-Jean, T.-N.-L., pourrait dépenser entre 4 et 5 millions de dollars supplémentaires sur le déneigement cette année, en raison du blizzard historique qui a laissé plus de 75 cm dans la région en janvier dernier.

Le maire de Saint-Jean, Danny Breen, indique que le blizzard du 17 janvier a été la tempête la plus coûteuse dans l’histoire de la ville. La municipalité dispose d’un budget global de 17,5 millions de dollars pour déblayer les rues, mais ce montant sera insuffisant pour payer les opérations nécessaires pour le reste de l’hiver, affirme-t-il.

Quand nous faisons notre budget, nous prévoyons environ 350 cm de neige pour tout l’hiver. Je pense que nous allons être bien au-delà de ça. Environ 230 à 240 cm de neige sont déjà tombés, sinon plus, explique Danny Breen. N’oublions pas. On est seulement le 12 février.

Pendant l’état d’urgence, les effectifs de la ville travaillaient jour et nuit pour déblayer les rues. Le maire explique que les heures supplémentaires des employés municipaux, le pétrole consommé par les déneigeuses et les dépenses liées à l’entretien des véhicules ont fait exploser le budget.

Une bouée de sauvetage du fédéral?

Danny Breen rappelle pourtant que la Ville dispose d’un fonds de réserve de 2 millions de dollars, qui peut être utilisé en cas d’urgence. La municipalité espère également recevoir un financement dans le cadre du programme fédéral d'aide à la gestion des urgences. M. Breen note cependant que ce financement ne devrait pas couvrir tous les coûts supplémentaires.

Il soutient pourtant qu’il n’y aura aucune hausse d’impôts à cause du blizzard. Il assure également que les services municipaux ne seront pas touchés à cause du dépassement de coûts.

Environ 15 cm de neige sont prévus mercredi, à Saint-Jean. Danny Breen observe que l’état des rues et des trottoirs s'améliore graduellement, mais il remarque que chaque fois qu’une nouvelle tempête laisse un nouveau tapis blanc sur la ville, les employés municipaux doivent repartir de zéro.

Pas de trottoirs chauffés

D’ailleurs, le conseil municipal a voté à l’unanimité de ne plus considérer l’idée de construire des trottoirs chauffés.

En janvier 2019, le conseiller Sandy Hickman avait suggéré l’idée pour aider à déneiger les trottoirs sur la rue Water, dans le centre-ville. Une étude effectuée par la Ville a montré que le projet de construction coûterait 1,5 million de dollars. Pour opérer 12 heures par jour pendant l'hiver, le système de chauffage aurait par la suite coûté 69 000 $ par année.

Sandy Hickman.

Le conseiller municipal, Sandy Hickman

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Dès le début, ce projet ne me semblait pas réalisable et personnellement, je ne pense pas que ça aurait dû être étudié par notre personnel, a critiqué le conseiller Jamie Korab, lors d'une plénière du conseil municipal, mercredi.

On ne le fait pas ailleurs au Canada donc je ne comprends pas pourquoi nous l’aurions fait ici.

Jamie Korab, conseiller municipal

Le conseiller Hickman a répondu qu’il ne s’excusera jamais pour avoir suggéré de nouvelles idées.

Si les gens veulent me dire qu’elles n’ont pas d’allure, ils peuvent le faire, assure M. Hickman. C’est possible que les gens dans le secteur privé puissent s’intéresser à l’idée. […] Est-ce possible pour les trottoirs municipaux? Probablement pas. Mais si quelqu’un d’autre s’intéresse à l’idée, ils peuvent le faire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique municipale