•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse importante du coût des vignettes de stationnement au centre-ville de Montréal

Un panneau d'avertissement dans une rue du Plateau.

L'arrondissement Ville-Marie emboîte le pas à celui du Plateau-Mont-Royal et adopte une tarification des vignettes de stationnement basée sur la taille des cylindrées.

Photo : Radio-Canada / Romain Schué

Radio-Canada

L'arrondissement de Ville-Marie va hausser de façon importante ses tarifs de stationnement avec vignette, a annoncé la mairesse Valérie Plante, mardi. Et plus la voiture sera grosse, plus il faudra débourser.

La nouvelle tarification sera modulée « en fonction des principes d'écofiscalité », a indiqué Mme Plante, qui dirige aussi l'arrondissement. La mairesse souligne au passage que les tarifs de stationnement n'ont pas été revus depuis 1989 dans l’arrondissement Ville-Marie.

Le nouveau système de tarification est nécessaire dans un contexte d'urgence climatique et permettra de redonner de l'espace aux citoyens de Ville-Marie sans compromettre la vitalité économique de l'arrondissement et la sécurité financière des personnes plus vulnérables, déclare-t-elle.

La nouvelle tarification des vignettes de stationnement a été élaborée en fonction de la taille des cylindrées. Elle doit entrer en vigueur à partir du 1er avril 2020.

Actuellement, une vignette de stationnement réservée aux résidents de Ville-Marie coûte 52 $ (taxes comprises) par année. À titre comparatif, la même vignette coûtera 100 $ pour les cylindrées de 1,6 litre et moins et les véhicules électriques.

Les propriétaires de véhicules cylindrés allant de 1,7 litre à 2,4 litres devront quant à eux débourser 150 $ pour obtenir ladite vignette. Dans cette catégorie, on retrouve des voitures comme la Honda Civic, la Toyota Corolla et la Mazda 3.

Pour les véhicules cylindrés allant de 2,5 litres à 3,4 litres, le titre grimpe à 200 $. Cette catégorie comprend notamment les véhicules utilitaires sport. Finalement, ceux qui se déplacent dans des véhicules cylindrés de 3,5 litres et plus débourseront 250 $ pour mettre la main sur le permis de stationner. Cette catégorie inclut entre autres les camionnettes.

L’arrondissement Ville-Marie a décidé de limiter « l'attribution des vignettes à une par personne et à deux par résidence ». De plus, l'arrondissement prévoit aussi ajouter des parcomètres « en priorisant les abords des commerces ».

L’administration Plante souligne que les tarifs payés par les demandeurs de vignettes représentent une fraction du coût d’entretien.

Considérant que le coût annuel d'entretien d'une case de stationnement par la Ville de Montréal varie entre 800 $ et 1300 $, la contribution des utilisateurs demeurera en deçà du coût réel payé par l'ensemble des contribuables, écrit-elle dans son communiqué.

Les nouveaux revenus de stationnement contribueront au maintien des services aux citoyens et à la transition écologique, assure Mme Plante.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique municipale