•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'éducation par la nature au nouveau CPE des Jardins Jolis

Les Tourbières Berger sont les partenaires de ce projet public-privé.

Une dizaine d'enfants posent pour la caméra, accompagnés de Mary-Ève Gauvin,

Les Tourbières Berger sont partenaires de la 5ième installation du CPE des Jardins Jolis.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Si les 25 nouvelles places au CPE des Jardins Jolis de Saint-Modeste ont été annoncées le 23 janvier dernier, c'est mardi que son concept a été dévoilé. La directrice générale, Mary-Ève Gauvin, a annoncé que l'accent sera mis sur une approche d'éducation par la nature.

L'emplacement de ce nouveau CPE, un 5ième pour Les Jardins Jolis, n'est pas le fruit du hasard. Une forêt se trouvant à proximité sera mise à profit dans le cadre de cette nouvelle approche éducative.

Les enfants vont passer la plus grande partie de leur journée à l'extérieur, affirme la directrice générale, Mary-Ève Gauvin.

Considérant que cette approche éducative est plutôt rare au Québec, Mme Gauvin ajoute que son élaboration se fera au cours des prochains mois.

On étudie tout ça en ce moment. Il faut réfléchir à la façon d'habiller les jeunes, à la façon dont les heures de repas vont se dérouler, à la façon dont les changements de couches vont se faire aussi.

Mary-Ève Gauvin, directrice générale du CPE des Jardins Jolis

On sait que c'est ce qu'on veut faire. C'est un peu comme un projet-pilote, précise la directrice générale.

Mary-Ève Gauvin.

La directrice générale du CPE des Jardins Jolis, Mary-Ève Gauvin.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Les Tourbières Berger, partenaires du projet

Par ailleurs, ce nouveau CPE sera un partenariat public-privé. Les Tourbières Berger de Saint-Modeste sont officiellement partenaire du projet.

L'entreprise a offert un terrain lui appartenant, tout près de ses installations, pour la construction du nouveau Centre de la petite enfance. Elle s'occupera aussi de l'aménagement des lieux.

C'est sur ce terrain vacant, situé à l'entrée du siège social des Tourbières Berger, que sera érigé le nouveau CPE des Jardins Jolis. À l'arrière, la forêt qui sera utilisée pour l'approche éducative par la nature.

C'est sur ce terrain vacant, situé à l'entrée du siège social des Tourbières Berger, que sera érigé le nouveau CPE des Jardins Jolis. À l'arrière, la forêt qui sera utilisée pour l'approche éducative par la nature.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

En échange, l'entreprise aura un privilège, selon Mary-Ève Gauvin. C'est ce qu'on appelle une politique de priorisation de places. En priorité, il y a les employés du CPE. Ensuite, il y a la fratrie. Ensuite, il y a le protocole du CISSS. Puis les employés de Berger. Et finalement, les places 0-5 qui se trouvent à être le restant de la population, explique-t-elle.

Pour les deux présidentes-directrices générales de Berger, Mélissa et Valérie Berger, ce partenariat allait de soi. Le manque de places en CPE est un problème pour les employés de Berger mais aussi pour toutes les entreprises de la région, admet Mélissa Berger.

Outre le sujet des places, on croit aussi que le projet d'éducation par la nature s'approche de nos valeurs familiales et entrepreneuriales. C'est pour ça qu'on a décidé d'embarquer, ajoute Valérie Berger.

Le maire de Saint-Modeste, Louis-Marie-Bastille.

Le maire de Saint-Modeste, Louis-Marie Bastille.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Le maire aux anges

Le maire de Saint-Modeste, Louis-Marie Bastille, ne pouvait que se réjouir de cette annonce. Ça fait un an qu'on travaille avec le CPE pour que le ministère de la Famille prenne la décision qu'on voulait, dit-il.

La population de Saint-Modeste est plutôt jeune. Des projets comme celui-là pour attirer des familles, on en prendrait tous les jours!

Louis-Marie Bastille, maire de Saint-Modeste

Si tout se déroule comme prévu, la 5ième installation du CPE des Jardins Jolis devrait ouvrir ses portes au cours de la prochaine année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !