•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un courriel d’hameçonnage vise les médecins de famille du Canada

Le Collège des médecins de famille du Canada reconnaît que des courriels ont été envoyés en son nom, mais en ignore la provenance.

Un homme debout dans un bureau.

Michael Hochman explique qu’il l’a reçu les deux courriels en l’espace de 10 minutes mardi.

Photo : Radio-Canada / Lyzaville Sale/CBC

Radio-Canada

Michael Hochman, un médecin du Manitoba, a reçu deux courriels d’hameçonnage avec des adresses et des signatures du Collège des médecins de famille du Canada lui demandant de payer des sommes d’argent importantes.

Michael Hochman explique qu’il a reçu les deux courriels en moins de 10 minutes mardi. Dans le corps du message, en plus des sommes d’argent exigées, on lui a demandé de cliquer sur un lien, chose qu’il n’a pas faite.

Le médecin manitobain se dit inquiet après cette tentative d’arnaque, soulignant que les bases de données du Collège des médecins de famille du Canada contiennent de nombreuses informations personnelles.

Si ces informations sont piratées, les conséquences pourraient toucher de milliers de médecins, note le Dr Hochman.

Le Collège des médecins de famille du Canada compte 38 000 membres à travers le pays, dont 1500 au Manitoba.

L’organisme reconnaît que des courriels ont été envoyés en son nom, mais en ignore la provenance.

La directrice des communications, qui est responsable d’établir des normes de formation, de certification et d’éducation permanente des médecins de famille, Jayne Johnston, dit qu’une enquête est en cours.

Un consultant en cybersécurité de Shield Networks, Eddie Phillips, souligne que ce type d’hameçonnage est très courant et représente une industrie de 1,6 milliard de dollars.

Selon lui, les arnaqueurs ont suffisamment de motivation et sont prêts à investir dans le développement de nouveaux outils pour tromper la vigilance de leurs victimes potentielles.

Il explique qu’environ 90 % de l'hameçonnage par courriel se produit parce que les pirates informatiques parviennent à tromper les gens.

Un homme assis dans un bureau qui travaille sur un ordinateur.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Eddie Phillips explique qu’environ 90% d’hameçonnage par courriel se produisent parce que les pirates informatiques trompent les gens.

Photo : Radio-Canada / Lyzaville Sale/CBC

Le Collège des médecins de famille du Canada doit prendre les mesures appropriées pour restaurer et protéger son système, souligne le consultant, sinon les pirates informatiques pourraient de nouveau infiltrer l’organisme et essayer de tromper les employés.

Il ajoute également que l’organisme doit rester vigilant à l’avenir et surveiller tout ce qui se passe dans son système informatique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Cybersécurité