•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des trottoirs toujours impraticables à Trois-Rivières

Une femme marche dans une rue enneigée à l'aide de son déambulateur.

Puisque les trottoirs ne sont pas déneigés, Yolande Nadeau doit se déplacer dans les rues pour se rendre à un rendez-vous médical.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La tempête de vendredi dernier a été la plus importante de l'hiver avec des accumulations de 40 à 50 cm dans la région et plusieurs jours plus tard, de nombreux trottoirs de Trois-Rivières sont toujours impraticables. Une situation qui force plusieurs piétons à circuler dans la rue, aux côtés des véhicules.

C’est le cas notamment dans le quartier Sainte-Cécile, près du centre-ville, où des amas de neige entravaient encore la circulation piétonne mardi matin. La Ville prévoit certains critères pour déterminer si un trottoir sera déneigé ou non. Le trottoir doit connaître un débit piétonnier de 30 piétons et plus durant une période de trois heures et être situé à un endroit prédéterminé : aux abords d’une école, près de commerces, dans une rue à sens unique, etc.

Le conseiller municipal du district du Carmel, Pierre Montreuil, a lui-même été témoin de situations préoccupantes qu'il a rapportées à la Ville. Dimanche, il a aperçu une personne vulnérable qui circulait au beau milieu du boulevard Laviolette. Une scène à laquelle Radio-Canada a aussi assisté, lundi. Yolande Nadeau a dû se résigner à marcher dans la rue avec son déambulateur pour se rendre à un rendez-vous médical.

Ça fait plusieurs années que ça laisse à désirer, déplore l'aînée. Je n'ai pas de voiture, donc je suis en autobus ou à pied. Ce n'est pas rare que je suis obligée de marcher dans la rue parce que soit que [sur les trottoirs] c'est de la belle glace sans abrasif, ou que c'est comme aujourd'hui, avec de la neige.

Un homme marche sur un trottoir enneigé alors que des camions de déneigement circulent dans la rue.

Le conseiller du district du Carmel, Pierre Montreuil, remarque lui aussi que les trottoirs de la ville sont mal déneigés.

Photo : Radio-Canada

Pierre Montreuil indique qu'une réflexion est amorcée au sein du conseil municipal pour revoir l'échelle de priorité de la Ville et ainsi veiller à la sécurité des piétons.

Nous sommes une majorité d’élus, autour de la table du conseil, qui avons la conviction qu’il faut aider les gens les plus vulnérables, dit-il. Un véhicule de 1000 kilos qui frappe un être humain, c’est évident qu’il y a un des deux qui est désavantagé. Moi, je veux avantager l’être humain.

Lorsqu’une bordée de neige laisse plus de 20 centimètres derrière elle, la Ville évalue que toute la neige doit être retirée des rues à 10 h, le quatrième jour suivant la tempête. Samedi, l’administration municipale estimait donc que ce retour à la normale était prévu pour mardi à 10 h. Aucun délai n’est cependant prévu pour le déneigement des trottoirs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale