•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un citoyen revient à la charge contre les coupes forestières au lac Marlon

Un homme s'adresse au conseil municipal de Rouyn-Noranda.

Jérémie Poirier est venu demander au conseil municipal d'abolir les coupes forestières prévues dans le secteur du lac Marlon.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Marie-Hélène Paquin

Un citoyen de Rouyn-Noranda dénonce le projet de coupe forestière dans le secteur du lac Marlon, à Rouyn-Noranda, qui a de nouveau été reporté.

Jérémie Poirier, qui avait lancé avec son frère une pétition contre ces coupes en janvier 2018, s'est à nouveau présenté devant le conseil municipal de Rouyn-Noranda lundi soir.

Toutes les années, ils repoussent le projet. Selon moi, c'est parce qu'il n'est pas rentable. Ils avaient mis plusieurs portraits de coupe, pour revenir l'année prochaine au portrait de coupe initial, où ils veulent faire la coupe totale. Je suis contre le projet, c'est pour ça que je suis venu voir la Ville de Rouyn. Je trouve que la Ville n'écoute pas vraiment les citoyens par rapport à ce sujet-là, dénonce-t-il.

Il demande aux élus d'abolir ce projet de coupe, qui selon lui, affecterait l'une des dernières forêts de proximité en secteur urbain à Rouyn-Noranda. C'est une forêt à laquelle il est facile d'accéder. Un citoyen qui reste dans le quartier Lac-Dufault, Noranda-Nord ou Évain peut y aller en raquettes, simplement de chez lui, sans embarquer dans aucun véhicule, plaide-t-il.

Nouvel appel d'offres

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, a confirmé que le projet allait toujours de l'avant, malgré un nouveau report, alors que les travaux devaient avoir lieu cet hiver.

Des rectifications ont dû être apportées après des consultations. À la suite des commentaires reçus, le plan de coupe avait été réduit. Maintenant, nous, il faut retourner en appel d'offres pour ces travaux-là. Présentement, il n'y a rien de définitif, rien de fixé, il faut que ça nous convienne selon les nouveaux besoins et critères, précise la mairesse.

Une consultation publique sur la planification des activités forestières, menée conjointement par la Ville et le ministère des Forêts, aura d'ailleurs lieu mardi soir dès 17 h à l'hôtel de ville de Rouyn-Noranda.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale