•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des punaises de lit dans 31 bâtiments fédéraux en Ontario

Gros plan de l'insecte sur un fond noir.

Des punaises de lit ont été retrouvées dans une trentaine d’immeubles de bureaux fédéraux en Ontario l'année dernière.

Photo : U.S. Army

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral est à la recherche d'exterminateurs pour lutter contre les punaises de lit dans certains de ses bureaux en Ontario.

Les insectes ont été trouvés dans une trentaine d’immeubles fédéraux en Ontario l'année dernière, dont 3 se trouvent à Toronto et 25 à Ottawa.

Le fédéral recherche une dizaine de sous-traitants, selon un appel d'offres qui s'est terminé à la fin du mois de janvier.

Chacune des compagnies choisies aura le mandat d'inspecter et de désinfecter les bâtiments en question, les véhicules des employés et leur domicile, si besoin est.

Amanda Doggart travaille dans des bureaux gouvernementaux dans le nord de Toronto. L’édifice situé au 4900 rue Yonge est l’un de trois bâtiments de fonctionnaires dans la Ville Reine où des punaises de lit ont été découvertes et traitées l’année dernière.

Tout le monde a certainement ressenti des démangeaisons le jour où ils l'ont annoncé. Ce n’est pas le genre de chose à laquelle on s’attend dans un lieu de travail.

Amanda Doggart, fonctionnaire
L'extérieur de l'immeuble en briques.

Des punaises de lit ont été trouvées l'an dernier dans cet édifice fédéral du nord de Toronto.

Photo : CBC

Amener des punaises à la maison?

Certains effets personnels de mes collègues ont été retirés de leurs bureaux et mis dans des sacs, et retournés après un certain temps, décrit Amanda Doggart.

À la suite de cette expérience, l'employée craignait de ramener des punaises de lit dans sa tour de condominiums. J'ai 300 voisins, dit-elle. Alors personnellement, je m’inquiète pour eux.

Depuis le début de 2019, les domiciles de trois employés fédéraux ont été inspectés, indique le gouvernement. Des punaises de lit ont été trouvées dans l'une de ces résidences, qui a été traitée.

Généralement, les punaises de lit se déplacent d'un lieu à un autre dans des bagages, des sacs à main ou des vêtements.

31 bâtiments gouvernementaux touchés

Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) est l’entité qui « gère un des portefeuilles immobiliers les plus importants et les plus diversifiés du pays, en plus d'être l'expert du gouvernement du Canada dans le domaine de l'immobilier », selon le site du gouvernement.

SPAC considère la santé et la sécurité des occupants, des employés et des visiteurs de ses bâtiments comme une priorité absolue, a déclaré par écrit Michèle LaRose, des relations publiques de la société.

En Ontario, 36 bureaux ont été inspectés depuis le 1er janvier 2019, selon SPAC. Des 31 bâtiments fédéraux où des punaises de lit ont été trouvées, 25 sont à Ottawa, 3 à Toronto, 2 à Hamilton, et 1 à Waterloo.

Deux drapeaux du Canada flottent devant une tour à bureaux du gouvernement fédéral à Ottawa.

Une punaise de lit a été trouvée dans l'édifice Jeanne-Mance, au pré Tunney, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Dans la majorité de ces immeubles, seulement quelques insectes ont été trouvés. « Aucun » n'avait un problème d'infestation important, précise Mme LaRose.

SPAC, qui gère plus de 1500 propriétés au Canada, dit veiller à ce que [...] les problèmes de parasites identifiés soient traités en temps utile conformément aux recommandations et aux meilleures pratiques de l'industrie.

Le gouvernement doit faire plus

Une femme en entrevue dans un studio de CBC.

Andrea Peart est la responsable nationale de la santé et de la sécurité pour l'Alliance de la Fonction publique du Canada, le syndicat représentant les travailleurs fédéraux.

Photo : Radio-Canada

Andrea Peart, responsable nationale de la santé et de la sécurité pour l'Alliance de la Fonction publique du Canada, le syndicat représentant les travailleurs fédéraux, estime que le gouvernement doit faire davantage.

Ce ne sont pas des cas isolés, dit-elle, donc cela nous inquiète.

Si jamais ces employés retrouvent des punaises de lit dans leur maison qu’ils ont ramenées de leur travail, nous souhaitons que le gouvernement s’engage, par écrit, à couvrir les coûts associés au traitement, de sorte que nous n’ayons pas à nous battre avec eux pour chaque cas individuel.

Andrea Peart, responsable nationale de la santé et de la sécurité pour l'Alliance de la Fonction publique du Canada

Le gouvernement, selon elle, doit se montrer plus proactif : Il faut le tuer dans l'œuf, demander à des chiens renifleurs d'inspecter de manière proactive chaque bâtiment du gouvernement fédéral, d'un bout à l'autre.

Ottawa dit essayer de développer un réseau d’entreprises de lutte contre les parasites dans toute la province auquel il peut faire appel rapidement, au cas où il y aurait besoin de plus de travail d'inspection et de traitement à l'avenir.

Avec des renseignements fournis par Nicole Brockbank, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique