•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment le gouvernement ténois compte atteindre ses priorités en 4 ans

Une peau d'ours polaire.

La peau d'ours polaire est étalé au milieu de la Chambre de l'Assemblé législative des T.N.-O.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Mario De Ciccio

Au cours des quatre prochaines années, la 19e Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest s’est engagée à accroître le nombre de logements abordables, à réduire le coût de l’électricité et à lancer la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

Comment et quand arrivera-t-elle à mener à bien toutes ses priorités? La première ministre, Caroline Cochrane, et son gouvernement y répondent dans un document de mandat déposé vendredi dernier.

Les députés sont de retour à l’Assemblée législative depuis mercredi pour une session parlementaire qui s’annonce occupée avec le dépôt du premier budget, au cours ce mois-ci.

Si ce sont surtout les questions entourant le licenciement du président du Collège Aurora et le dépôt d’un rapport sur les manques en éducation qui ont fait couler de l’encre durant la dernière semaine, le gouvernement garde comme cap les 22 priorités que lui ont données les membres de l’Assemblée législative après leur élection à l’automne.

Dans son mandat d’une trentaine de pages, le gouvernement promet certains éléments précis avec des dates d’échéance pour répondre à ses priorités.

Le mandat contraste par rapport à celui du dernier gouvernement, qui avait été critiqué pour ses 230 objectifs différents.

La chambre de l'assemblée législative.

Les députés à l'Assemblée législative des T.N.-O.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Plus de logement et plus d’emplois

Pour répondre à sa priorité d’accroître le nombre de logements abordables, le gouvernement prévoit de construire 100 nouveaux logements écoénergétiques et abordables pour les personnes vulnérables d’ici quatre ans.

Pour y réussir, le gouvernement espère surtout mieux financer ses programmes de logements avec l’aide des gouvernements fédéral et autochtones.

Il se donne comme objectif de construire en moyenne 25 logements abordables par an.

Le gouvernement s’engage aussi à créer 125 nouveaux emplois saisonniers, à temps partiel et à temps plein, dans les petites collectivités d’ici l’automne 2023, pour répondre à une autre de ses priorités.

Pour diminuer le coût de l’électricité et favoriser l’énergie renouvelable, le gouvernement espère surtout réduire la dépendance au diesel de certaines communautés en faisant avancer certains projets déjà en marche comme celui d’énergie éolienne à Inuvik, prévu pour l’automne 2023.

Des photos de 5 femmes et deux hommes.

La première ministre et les membres de son conseil des ministres.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Changements climatiques et université polytechnique

Pour améliorer son autorité en matière de combat contre les changements climatiques, le gouvernement s’engage à mettre sur pieds un conseil qui regroupera les gouvernements et les organismes autochtones, les administrations communautaires et d’autres partenaires externes, dès cet automne.

Le gouvernement territorial s'engage toujours à transformer le Collège Aurora en une université polytechnique dans six ans.

Au cours de son mandat, le gouvernement prévoit d'obtenir du financement d'Ottawa pour améliorer les campus du territoire et créer un plan pour transformer le Collège en université accréditée et indépendante du gouvernement.

Le Mandat du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand-Nord

Politique territoriale