•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Prince Albert veut faire rayonner la francophonie

Greg Dionne, le maire de Prince Albert, répond aux questions des journalistes.

Parmi les initiatives qu'il veut mettre en place, Greg Dionne, le maire de Prince Albert, mentionne la francisation du musée de Prince Albert.

Photo : Ville de Prince Albert

Radio-Canada

Pour la première fois dans son discours annuel, le maire de Prince Albert, Greg Dionne, a placé la francophonie dans sa liste de priorités, soulignant du même coup que la communauté francophone de la ville est « très active ».

Dans une allocution soulignant notamment les faits marquants de la dernière année, le maire est également revenu sur ses projets à venir.

Parmi les bons coups, le maire s’est félicité d’avoir rejoint le Réseau des villes francophones et francophiles des Amériques. Prince Albert est ainsi devenue la première municipalité de la Saskatchewan à le faire, en mars 2019.

Dans les prochains mois, Greg Dionne souhaite développer certaines initiatives locales, notamment en francisant le musée de Prince Albert. « Nous aimerions mettre en place une semaine francophone dans le cadre de nos semaines thématiques », explique-t-il.

Il entend également créer un circuit touristique à partir de lieux historiques et culturels d’intérêt, comme celui de la bataille de Batoche.

Ce serait l’occasion de dire aux Canadiens : “Venez à Prince Albert et voyez notre histoire francophone.“ Nous pensons que ce sera une attraction touristique intéressante, en particulier pour les gens de l’est.

Greg Dionne, maire de Prince Albert

Le circuit pourrait être en place pour la « prochaine saison touristique », affirme le maire.

Les nouvelles réjouissent la SCFPA

La Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA) accueille avec optimisme le discours prononcé par le maire.

Estelle Hjertaas, porte-parole d'une association francophone, sourit à la caméra.

Estelle Hjertaas, porte-parole de la SCFPA, accueille favorablement le discours annuel du maire de Prince Albert.

Photo : Radio-Canada

« Je suis contente qu’il ait reconnu notre apport et qu’il supporte les projets de la communauté francophone », souligne Estelle Hjertaas, la porte-parole de l’organisme.

Selon elle, le mot de Greg Dionne « démontre que la SCFPA et la communauté fransaskoise font beaucoup de bon travail ».

Académie Rivier

L’avenir de l’Académie Rivier continue d’être un dossier à suivre à Prince Albert. Greg Dionne affirme qu’il « travaille toujours avec la communauté » pour faire avancer ce projet.

Il est toutefois demeuré évasif dans ses commentaires. « Je fais des pressions politiques, mais je suis hors des négociations », s'est-il contenté de dire.

Estelle Hjertaas affirme quant à elle que la balle est dans le camp du gouvernement provincial. « Un plan d’affaires a été remis à la province le 30 ou 31 janvier dernier, et on attend de voir ce que le gouvernement va dire », indique-t-elle.

Le bâtiment de l’Académie Rivier est vacant depuis 2017, et des représentants de la communauté fransaskoise souhaitent que l’École Valois puisse s’y installer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique municipale