•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Western Forest Products et ses travailleurs mettent fin à 7 mois de conflit

Un train de l'entreprise Western Forest Products.

En janvier, la Colombie-Britannique a crée en janvier un fonds de 5 millions de dollars pour venir en aide à des entrepreneurs forestiers indépendants touchés par la grève.

Photo : Western Forest Products

Radio-Canada

La société Western Forest Products et les travailleurs représentés par le Syndicat des Métallos (USW) ont conclu une entente de principe après un conflit de travail qui dure depuis sept mois.

Environ 3000 travailleurs et entrepreneurs forestiers de l'île de Vancouver représentés par le Syndicat des Métallos ont quitté leur emploi le 1er juillet, pour protester contre une perte potentielle de pensions, de droits d'ancienneté et de prestations d'invalidité de longue durée.

L'accord de principe devra être ratifié par les membres du syndicat. Le comité de négociation de l'USW recommande à ses membres de voter en faveur de l'entente.

Avec l'aide de médiateurs spéciaux, nous avons conclu une entente juste et équitable pour les besoins de nos employés et de notre entreprise, indique le président de la compagnie, Don Demens, dans un communiqué.

Cette période a été particulièrement difficile et je suis heureux que nous ayons pu trouver un terrain d'entente grâce aux efforts de toutes les parties concernées, ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !