•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joueurs autonomes de la LCF : qui restera, qui partira chez les Roughriders?

Deux hommes portant un polo des Roughriders en pleine conférence de presse.

L'entraîneur-chef Craig Dickenson et le directeur général Jeremy O'Day estiment avoir déjà fait le gros du travail au cours des dernières semaines en signant plusieurs joueurs de la dernière saison.

Photo : CBC

Charles Lalande

Dès mardi, tous les joueurs autonomes de la Ligue canadienne de football (LCF) seront libres de s’entendre avec n’importe quelle formation. L’architecte des Roughriders, le directeur général Jeremy O’Day, a déjà réglé quelques dossiers au cours des dernières semaines, mais il dit avoir encore des pièces à ajouter à son casse-tête.

Depuis l’élimination de l’équipe en finale de l’Ouest au milieu du mois de novembre, Jeremy O’Day a convaincu une dizaine de joueurs réguliers de la saison 2019 à prolonger leur contrat.

Du lot, on retrouve d’importants morceaux, tels que le receveur étoile Shaq Evans, le demi défensif Nick Marshall, le secondeur canadien Cameron Judge et l’athlétique joueur de ligne défensive A.C. Leonard, de même que les joueurs locaux Dan Clark et Jon Ryan, tous deux natifs de Regina.

Nous avons évaluer tous les joueurs que nous avions sous la main. Nous en sommes venus à la conclusion que nous aimions notre équipe. Nous voulions donc ramener le plus de joueurs possibles, ce qui n’est pas toujours facile à accomplir avec le plafond salarial, explique Jeremy O’Day, visiblement très fier du boulot qu’il a accompli.

Shaq Evans célèbre un touché marqué au Stade Mosaic pendant la saison 2019.

Après l'éclosion de Shaq Evans en 2019, le talentueux numéro 1 a choisi de demeurer en Saskatchewan en 2020.

Photo : La Presse canadienne

Pour cette raison, il entend mardi régler quelques dossiers, mais il ne sera pas le dirigeant le plus spectaculaire à la recherche du coup d’éclat.

Le chef d’orchestre du Vert et Blanc, l’entraîneur-chef Craig Dickenson, voit les choses de la même façon. Pour lui, un championnat ne se gagne pas à l’ouverture du marché des joueurs autonomes en signant une dizaine de joueurs des quatre coins de la LCF. Les équipes qui embauchent une tonne de joueurs autonomes sont celles qui ont plusieurs trous dans leur alignement. Ce n’est pas notre cas.

Jeremy O’Day a fait du bon travail.

Craig Dickenson, entraîneur-chef des Roughriders

C’est justement cette stabilité au sein de l’organisation saskatchewanaise qui a convaincu le demi de coin montréalais Elie Bouka de conserver son casier au Stade Mosaic de Regina pour les deux prochaines saisons.

Même les entraîneurs de la dernière saison sont presque tous demeurés les mêmes, surtout en défensive. Pour un joueur, cette stabilité est très encourageante, explique l’ancien des Dinos de l’Université de Calgary qui souhaite voir ses responsabilités gagner en importance dans la tertiaire des Roughriders.

Elie Bouka regarde vers le haut pendant un arrêt de jeu lors d'un match de football.

Le 18 décembre dernier, Elie Bouka a signé une nouvelle entente de deux saisons le liant aux Roughriders de la Saskatchewan.

Photo : Johany Jutras/LCF

Selon lui, il n’est pas surprenant de voir autant de joueurs choisir de demeurer au sein des Riders, car l’équipe est passée « très très très proche » de se qualifier pour la Coupe Grey en 2019 et le match ultime aura lieu à Regina le 22 novembre prochain. Pour ces compétiteurs acharnés, l’idée de finir le travail inachevé, devant leurs partisans de surcroît, est très séduisante, convient Elie Bouka.

Joueurs renouvelés depuis la fin de la saison :

Porteur de ballon (1)

Kienan Lafrance, contrat de deux saisons

Centre-arrière (1)

Albert Awachie, contrat de deux saisons

Receveur (1)

Shaq Evans, contrat d’une saison

Joueurs de ligne offensive (3)

Dan Clark, contrat de deux saisons

Takoby Cofield, contrat de deux saisons

Braden Schram, contrat d’une durée non annoncée

Joueurs de ligne défensive (3)

A.C. Leonard, contrat de deux saisons

Makana Henry, contrat de deux saisons

Chad Geter, contrat de deux saisons

Demi défensifs (4)

Nick Marshall, contrat d’une saison

Loucheiz Purifoy, contrat de deux saisons

Ed Gainey, contrat d’une saison

Elie Bouka, contrat de deux saisons

Secondeur (1)

Cameron Judge, contrat d’une saison

Spécialiste des longues remises (1)

Jorgen Hus, contrat d’une saison

Botteur de dégagement (1)

Jon Ryan, contrat d’une saison

Des séparations imminentes

Dans l’industrie du football professionnel où les principaux acteurs, les joueurs, n’ont aucune sécurité d’emploi, les mouvements d’effectifs ne sont pas rares. De ce fait, il se pourrait bien qu’à travers le lot de joueurs renouvelés, on retrouve certaines séparations.

Un receveur des Roughriders en train d'essayer d'éviter un plaqué d'un joueur du Rouge et Noir d'Ottawa.

Le bruit court à l'effet que le contrat du receveur Naaman Roosevelt ne sera pas renouvelé après cinq saisons avec les Roughriders.

Photo : La Presse canadienne

Parfois, c’est l’organisation qui choisit de prendre une autre direction. D’autres fois, c’est le joueur lui-même qui désire tester sa valeur sur le marché ou tout simplement évoluer sous d’autres cieux, pour des raisons familiales ou professionnelles.

On ne peut malheureusement pas tous les garder

Jeremy O'Day, directeur général des Roughriders

Bien qu’il ait mentionné à plusieurs reprises aimer son équipe, le directeur général ne cache pas son désir de regarder « toutes les options » qui lui permettraient d’améliorer sa formation, particulièrement pour combler les trous sur sa ligne offensive.

Joueurs de la saison 2019 sans contrat :

Centre-arrière (1)

Alexandre Gagné

Receveurs (3)

Naaman Roosevelt

Emmanuel Arceneaux

Denzel Radford

Joueurs de ligne offensive (4)

Dariusz Bladek

Philip Blake

Thaddeus Coleman

Jeremy Zver

Joueurs de ligne défensive (3)

Micah Johnson

Lavar Edwards

Jordan Reaves

Secondeurs (4)

Solomon Elimimian

Brandyn Bartlett

DyShawn Davis

Sam Hurl

De cette liste, certains d’entre eux ont déjà été informés par l’organisation que leur contrat ne serait pas renouvelé. D’autres sont encore en négociation. Voulant jouer les bons négociateurs, Jeremy O’Day a choisi de ne pas identifier les joueurs dans l’une et l’autre des catégories.

Des joueurs des Roughriders en train de célébrer avec des partisans lors d'un match à Vancouver.

Dyshawn Davis (35), Solomon Elimimian (10) et Emmanuel Arceneaux (84) sont tous les trois admissibles à l'autonomie.

Photo : La Presse canadienne

Parmi les hommes masqués de la saison 2019 qui ne seront pas de retour dans le giron des Riders, on retrouve le secondeur Derrick Moncrief, qui a fait le saut dans la NFL avec les Raiders de Las Vegas.

Quant au receveur montréalais Cory Watson, il a vraisemblablement tourné la page sur sa carrière de football après une décennie dans la LCF. Il a récemment été embauché comme entraîneur des receveurs au sein de l’équipe de football de l’Université McGill.

De son côté, le porteur de ballon américain, Marcus Thigpen, a été libéré par les Roughriders le 5 février dernier. Il sera ainsi admissible à l’autonomie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Football