•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le service sur la ligne exo 4 Candiac est interrompu par des manifestants

Un drapeau mohawk planté dans un banc de neige où se tiennent deux personnes.

Des manifestants perturbent la circulation ferroviaire en banlieue sud de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Diana Gonzalez

Radio-Canada

Le service de train de banlieue sur la ligne exo 4 Candiac est interrompu depuis lundi matin, et ce, pour une durée indéterminée.

Selon exo, l'entreprise qui exploite le réseau des trains de banlieue de la région métropolitaine de Montréal, c'est la présence de manifestants aux abords de la voie ferrée du Canadian Pacifique (CP) qui force l'interruption du service. À 13 h 15 lundi, elle a réitéré que l'interruption était maintenue jusqu'à nouvel ordre.

Une trentaine d’autobus ont été nolisés pour transporter les clients.

Pour le retour à la maison, la clientèle doit se rendre au Terminus Mansfield pour monter à bord des autobus nolisés vers les gares Candiac, Delson, Saint-Constant et Sainte-Catherine, indique l'entreprise.

Les escaliers enneigés qui mènent au quai de la gare.

La gare de Candiac était déserte lundi matin.

Photo : Radio-Canada / Karine Bastien

C'est le CP, propriétaire des voies ferrées, qui a informé exo ce matin à 5 h que les trains de la ligne exo 4 Candiac ne pouvaient pas circuler.

Les protestataires veulent montrer leur solidarité avec les opposants au projet de gazoduc de la Coastal GasLink qui traverserait le territoire de la Première Nation Wet'suwet'en, en Colombie-Britannique.

La GRC a procédé à plusieurs arrestations liées au non-respect d'une injonction de la Cour suprême de la Colombie-Britannique pour protéger le chantier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !