•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Près de 20 000 passagers affectés par le blocage des trains de VIA Rail

Un panneau d'affichage de trains via rail avec des trains pour Montréal et Ottawa annulés.

Plus de 100 trains ont été annulés depuis le début des manifestations qui visent à protester contre un projet de gazoduc en Colombie-Britannique (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus d'une centaine de départs de train entre Toronto et Ottawa ainsi que Montréal et Toronto ont été annulés depuis jeudi, alors que des manifestants continuent à bloquer la voie ferrée près de Belleville, en Ontario, pour une 4e journée consécutive.

Lundi, 111 départs de trains ont été annulés depuis le début du blocus, et le nombre total de passagers affectés à ce stade est d’au moins 19 500 selon une porte-parole de VIA Rail Canada.

Kyle Kirkup, qui voulait prendre le train de Toronto à Ottawa lundi, dit qu'il est « solidaire » avec les manifestants autochtones, mais il admet que la situation a été tout un casse-tête pour lui. Il a finalement acheté un billet d'autocar pour se rendre à destination.

Service interrompu

La compagnie de transports indique que le service de train entre Montréal et Toronto, et entre Ottawa et Toronto, est présentement interrompu dans les deux directions en raison des manifestations. Mais le train 51 fonctionne entre Montréal et Ottawa, précise la compagnie.

Les services continuent de fonctionner entre Ottawa et Montréal, entre Montréal et Québec et à l'ouest de Toronto, dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

Les services annulés lundi sont ceux des trains 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 50, 52, 53, 54, 55, 59, 51(entre Ottawa et Toronto), 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66,67, 68, 69, 644, 645, 646, 647, 668, 669, 650 et 651, selon le site de la compagnie.

Bien que tous les autres trains entre Montréal-Ottawa-Toronto soient prêts à partir à l'heure prévue si les voies se libèrent, votre départ peut être retardé ou même annulé en raison de ces circonstances hors de notre contrôle, précise VIA sur son site web.

Le transporteur promet de rembourser automatiquement tous les segments touchés. Ce remboursement peut prendre jusqu'à 10 jours, note VIA.

Le CN obtient une injonction

Le Canadien National (CN), à qui la voie ferrée appartient, a obtenu vendredi une injonction de la Cour supérieure de l'Ontario pour mettre un terme à la manifestation de membres de la Première Nation mohawk de la réserve de Tyendinaga.

Ces derniers bloquent la voie ferrée à Marysville, au croisement avec la route Wyman's, à l'ouest de Kingston, en solidarité avec des membres de la Première Nation Wet'suwet'en, en Colombie-Britannique, qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink, dans le nord de la province.

Un camion équipé d'une déneigeuse et d'autres véhicules stationnent devant une voie de chemin de fer. Plusieurs manifestants se trouvent sur le lieu.

Des membres de la Première Nation mohawk de la réserve de Tyendinaga bloquent les voies ferrées du CN à Tyendinaga en soutien aux Wet'suwet'en, qui luttent contre la construction d'un gazoduc dans le nord de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

L'injonction interdit toute interférence sur la voie ferrée sous peine d'arrestation et a été présentée aux manifestants par la police du CN samedi.

La Police provinciale de l'Ontario est au courant de l'injonction, mais a renvoyé toute question au CN. L'entreprise ferroviaire a déclaré dimanche qu'elle évaluait ses options.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Transports