•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier tournoi de hockey mineur à l’aréna Jean-Guy Talbot

Des jeunes joueurs de hockey au cours d'une partie.

L'aréna Jean-Guy Talbot, du secteur Cap-de-la-Madeleine, a accueilli un dernier tournoi de hockey mineur avant sa démolition à l'automne.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

C’est une page d’histoire qui s’est tournée dimanche. L’aréna Jean-Guy Talbot, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, a accueilli son dernier tournoi de hockey mineur avant sa démolition. Qui plus est, c’est une équipe de la Mauricie qui a remporté les grands honneurs chez les pee-wee B.

En novembre, la Ville de Trois-Rivières a confirmé qu’elle mettra fin aux opérations de l’aréna Jean-Guy Talbot en septembre prochain. La démolition de l’aréna est prévue à l’automne.

C’était donc une dernière présence sur cette patinoire pour la très grande majorité des 64 équipes inscrites au tournoi.

Ça me fait un petit pincement au cœur, parce que j’ai travaillé ici, avoue l’entraîneur des Éperviers de Trois-Rivières, Philippe Limoges.

Je suis natif du Cap. Mon hockey mineur je l’ai fait ici. De voir que tout va partir, déménager… Difficile de voir un emblème comme l’aréna Jean-Guy Talbot disparaître, poursuit-il.

Des retombées économiques importantes

Le tournoi a longtemps accueilli des équipes de l’Ontario. Cette année, elles venaient d’un peu partout en province.

Malgré tout, les retombées économiques sont intéressantes, particulièrement pour les restaurateurs qui ont pignon sur rue près de l’aréna. Les hôteliers font aussi de bonnes affaires lors de ces événements qui durent généralement une fin de semaine complète.

Le président du tournoi, Michel Lapointe, s’implique dans ce tournoi depuis 47 ans. Pour le remercier, on lui a remis, vendredi soir, un banc de l’aréna. Aujourd’hui, c’est un important chapitre de sa vie qui prend fin.

On va prendre cinq chaises, on va aller prendre une bière au milieu de la glace et on va dire aux gars, fermez les lumières ! Ça va se terminer comme ça.

Michel Lapointe, président du tournoi,

Il compte tout de même faire partie de la suite, pour tous ces jeunes qui se donnent rendez-vous l’an prochain, fort probablement au nouveau Colisée de Trois-Rivières.

D’après un reportage de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !