•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La patineuse Florence Brunelle revient d’Europe les valises pleines de médailles

Florence Brunelle en entrevue à Radio-Canada.

Florence Brunelle est de retour à Trois-Rivières après avoir brillé sur la scène internationale.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La patineuse de vitesse sur courte piste Florence Brunelle est de retour à Trois-Rivières après avoir brillé sur la scène internationale au cours des dernières semaines.

L’athlète de 16 ans a remporté deux médailles de bronze aux Jeux olympiques de la Jeunesse, à Lausanne, en Suisse.

Elle avait profité d’une disqualification à l’épreuve du 500 mètres pour grimper sur la troisième marche du podium. Brunelle a répété l’exploit au 1000 mètres.

J’allais là pour prendre de l’expérience, grandir de ces compétitions-là et me mesurer pour la première fois sur l’échelle internationale. [...] J’étais prête à me battre, je savais ce que je devais faire, lance-t-elle.

C’est donc avec confiance qu’elle a attaqué les Championnats du monde junior, la semaine dernière, à Bormio, en Italie. Elle y a récolté deux médailles d’argent, cette fois au 500 mètres et au 1500 mètres.

C’est dans le demi-tour suivant qu’on réalise. On regarde nos entraîneurs, notre famille, ajoute la jeune athlète, faisant référence aux secondes qui suivent le passage au fil d’arrivée.

Des émotions pour sa famille

On était rempli d’émotions qu’elle se rende en finale. De la voir gagner, on crie, on pleure… On pleure surtout, raconte sa mère Stéphanie Cousin.

C’est seulement la deuxième fois en dix ans qu’une Canadienne revient de ces Mondiaux junior avec deux médailles en poche. Elle y a battu des adversaires deux à trois ans plus vieilles qu’elle.

Ça montre que, dans une compétition internationale, tout le monde veut avancer et franchir les rondes. Il faut courser intelligemment et c’est ce qu’on a vu

Jean-François Brunelle,

La Trifluvienne se rendra prochainement à Calgary pour prendre part, à la mi-mars, à la phase finale de la Coupe Canada. Cette compétition nationale met en vedette les 32 meilleures patineuses adultes au pays.

Patinage de vitesse Canada explique que cet événement aide à identifier les athlètes qui seront nommés au sein du programme de l’équipe nationale en vue de la saison suivante.

De retour au Québec depuis mardi, Florence Brunelle a passé la semaine à Montréal pour s’y entraîner.

Oui, on célèbre, mais on ne peut pas rester accroché à ça trop longtemps. En fait ça dépend de ce que tu veux, mais si tu veux en faire longtemps, il faut s’inspirer des succès, mais il faut faire des efforts pour que ça revienne après, affirme la patineuse.

Elle n’en parle que du bout des lèvres, consciente qu’une seule mauvaise chute peut bousiller le cours d’une carrière, mais elle rêve assurément de suivre les traces d’Éric Bédard jusqu’aux Jeux olympiques.

D’après le reportage de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Patinage de vitesse