•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres trains VIA Rail seront annulés lundi entre Toronto, Ottawa et Montréal

Plus de 16 000 passagers ont été touchés par les perturbations ferroviaires jusqu'à présent.

Le reportage de Myriam Eddahia.

Photo : Radio-Canada / ROZENN NICOLLE

Radio-Canada

Les perturbations ferroviaires se poursuivent lundi bien que le Canadien National (CN) ait obtenu une injonction de la Cour supérieure de l'Ontario pour mettre un terme à la manifestation de membres de la Première Nation mohawk de la réserve de Tyendinaga.

Ces derniers bloquent la voie ferrée à Marysville au croisement avec la route Wyman's, à l'ouest de Kingston, en solidarité avec des membres de la Première Nation Wet'suwet'en, en Colombie-Britannique qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink dans le nord de la province.

L'injonction, obtenue vendredi, interdit toute interférence sur la voie ferrée sous la menace d'arrestation et a été présentée aux manifestants par la police du CN samedi après-midi.

Un porte-parole de la Police provinciale de l'Ontario, Bill Dickson a indiqué que le corps policier est au courant de l'injonction, mais a renvoyé toute question au CN. Il n'y a aucun moyen de spéculer sur une application potentielle, a-t-il seulement déclaré.

Un camion équipé d'une déneigeuse et d'autres véhicules stationnent devant une voie de chemin de fer. Plusieurs manifestants se trouvent sur le lieu.

Des membres de la Première Nation mohawk de la réserve de Tyendinaga bloquent les voies ferrées du CN à Tyendinaga en soutien aux Wet'suwet'en, qui luttent contre la construction d'un gazoduc dans le nord de la Colombie-Britannique.

Photo : La Presse canadienne / Lars Hagberg

Dans un courriel, le CN, à qui la voie ferrée appartient, dit suivre la situation de près et évaluer ses options.

La compagnie ferroviaire ajoute que des trains de marchandises ont dû être annulés, des trains qui livrent des biens et des produits importants comme le propane pour le chauffage domestique, les biens de consommation, les produits réfrigérés, ainsi que des matières premières pour les usines de fabrication, ajoute-t-elle.

Une dizaine de trains annulés lundi

Le service de train entre Montréal et Toronto et entre Ottawa et Toronto est interrompu dans les deux directions en raison des manifestants qui bloquent actuellement les voies près de Belleville, a indiqué VIA Rail.

La compagnie ferroviaire prévoit l'annulation lundi des trains 41, 43, 50, 51 (entre Ottawa et Toronto), 52, 60, 61, 62, 63, et 651.

Les perturbations du service ferroviaire se sont poursuivies dimanche avec l'annulation des trains 40, 42, 44, 45, 46, 47, 48, 52, 53, 55, 59, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 643, 644, 645, 646, 647, 650, 668, et 669.

Les services continuent de fonctionner entre Ottawa et Montréal, entre Montréal et Québec et à l'ouest de Toronto dans le Sud-Ouest de l'Ontario.

Selon une mise à jour de VIA Rail dimanche midi, 92 trains ont été annulés depuis le début des manifestations jeudi soir et plus de 16 000 passagers ont été touchés par ces perturbations jusqu'à présent.

Carte indiquant le lieu du blocage ferroviaire, situé à Marysville à l'ouest de Kingston.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le blocage ferroviaire a lieu à Marysville, où un camion bloque les voies.

Photo : Radio-Canada

Aucun moyen de transport de rechange n'est offert aux passagers touchés, mais la compagnie affirme qu'elle remboursera automatiquement tous les segments touchés par cette interruption de service.

Les services d'autocars s'ajustent à la demande

Le service d'autocars Greyhound a par ailleurs indiqué que plus d'autocars avaient été déployés de leur côté en raison des perturbations ferroviaires qui touchent VIA Rail.

Nous avons constaté une augmentation de la demande et nous prévoyons d'y répondre.

Greyhound

Nous avons ajouté 3 à 4 autocars supplémentaires dans chaque direction sur l'itinéraire Ottawa — Toronto au besoin pour répondre à la demande [dimanche]. Nous n'exploitons pas de service direct entre Toronto — Montréal. Ceux qui voyagent de Toronto à Montréal doivent passer par Ottawa et vice versa. Nous avons un service toutes les 30 minutes entre Ottawa et Montréal le dimanche, a communiqué Greyhound.

L'entreprise Megabus répond aussi à une plus forte demande.

Megabus connaît un afflux de passagers sur notre service Toronto — Kingston — Montréal. Nous surveillons constamment notre demande de passagers et ajoutons des services supplémentaires si nécessaire, a déclaré Sean Hughes, directeur des affaires générales de Megabus pour l'Amérique du Nord.

Frustration chez les passagers

C’était la panique parmi tous les voyageurs, raconte Doris Pomerleau. Je devais faire un transfert à Montréal pour me rendre à Toronto et continuer ma route vers Vancouver et tout à coup on a appris que les trains étaient annulés donc il fallait vraiment vite se trouver une situation de rechange pour ne pas manquer mon train ici à Toronto ce matin.

Il y avait beaucoup de frustration, mais plus le temps allait, plus ça baissait, nuance-t-elle.

Une femme avec des lunettes dans un hall de gare vide.

Doris Pomerleau a dû prendre un bus à cause de l'annulation de son train.

Photo : Radio-Canada

De son côté, la Torontoise Kimia Fardfini tente de trouver une solution pour retourner à Ottawa où elle étudie à l’Université Carleton. J'essaye de trouver un moyen de revenir pour faire mon travail scolaire demain.

Jeudi, son train pour faire le trajet inverse avait déjà été annulé et elle avait dû prendre un bus Greyhound pour Toronto.

Je pense qu'ils auraient dû fournir plus de transparence. On a été laissés dans le noir pendant un certain temps et ce n'est pas réconfortant.

Kimia Fardfini, cliente VIA Rail

Elle déplore un manque de communication.

Des voyageurs attendent au guichet de Via Rail à la gare Union de Toronto.

Des voyageurs attendent au guichet de VIA Rail à la gare Union de Toronto samedi.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Ils ne nous disaient vraiment rien. Je ne pouvais donc pas vraiment comprendre ce qui se passait et j'essayais de contacter le support de VIA Rail et les gens de la gare ne savaient pas vraiment ce qui se passait et les gens en ligne n'étaient pas très réactifs, témoigne-t-elle. Plus tard, ils ont juste dit qu'il y avait des manifestants à Belleville.

C'était très très stressant. Beaucoup de gens appellent et essaient de savoir quoi faire quand tout le monde regarde les transports alternatifs, donc en regardant les vols, les gens regardent Greyhound. Des personnes parlent de louer des voitures. C'était juste un environnement très frustrant.

Kimia Fardfini, cliente VIA Rail

Les voyageurs ou toute personne qui attend un usager sont invités à vérifier l'évolution de la situation sur le site Internet de VIA Rail (Nouvelle fenêtre).

Cette perturbation du service ferroviaire a commencé jeudi soir entre Montréal et Toronto et Ottawa et Toronto, dans les deux sens.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Transports