•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Profiter de l'hiver peu importe sa condition

Un homme dévale une piste de ski une chaise de ski adaptée portant une personne handicapée.

Une quarantaine de personnes accompagnées de leur famille ont pu profiter d'activités adaptées en cette journée d'hiver ensoleillée.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Radio-Canada

Profiter des sports d’hiver malgré un handicap : c’était l’objectif de la journée organisée par l'Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord, à la station récréotouristique de Gallix samedi.

Près de 45 personnes ayant une incapacité intellectuelle ou motrice ont pu profiter du soleil grâce à des activités adaptées.

C’est le cas de Josée Jomphe, atteinte de la sclérose en plaques, qui a déjà été monitrice de ski. Elle a pu à nouveau dévaler les pistes grâce à une chaise adaptée.

C’est certain que ce n’est pas pareil, on est dirigé par une personne. Donc on ne conduit pas nous autres même. J’avais les mains emmitouflées dans ma couverte et je ne pouvais pas bouger, [...] mais ça donne des sensations quand même, raconte-t-elle.

Une femme portant une cagoule d'adresse à une journaliste.

Josée Jomphe retrouve les joies des sports de glisse grâce à une chaise adaptée.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Château de neige, course au trésor et promenade en forêt étaient aussi au menu.

L’événement permettait aussi de faire tomber certains préjugés envers les handicaps physiques, la déficience intellectuelle, et l’autisme.

Ça permet aussi de se rendre compte : waouh je peux faire de quoi avec mon enfant, mon frère, ma sœur! Je peux aller me promener, je peux aller faire du ski pareil!

Christian Ratté, président de l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord
Une jeune fille, installée dans une chaise adaptée, est poussée par un moniteur de ski.

Pour Cynthia Vogel, la journée a permis d'affronter ses peurs sur les pentes.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

Manque de moniteurs spécialisés

Compte tenu du succès de ce type de journée, l'Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord aimerait voir plus de moniteurs spécialisés dans les activités de plein air.

Rebecca Dechamplain.

Rebecca Dechamplain est directrice de l'Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Boudreault

On aimerait beaucoup faire venir des moniteurs, pour qu'il y ait des moniteurs à Gallix. Pour le moment [ce sont] ceux du Mont Ti-Basse à Baie-Comeau qui viennent offrir le service une fois par année, explique Rebecca Dechamplain, directrice de l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de la Côte-Nord.

D’après un reportage d’Alix-Anne Turcotti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Sports