•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand les fraudeurs prennent des airs de famille

L'arnaque peut paraître légitime, car le fraudeur semble posséder des renseignements sur la personne qu'il appelle.

Un homme âgé parle au téléphone en tenant, dans son autre main, une carte de crédit.

Le fraudeur se fait prendre pour un membre de la famille.

Photo : iStock

Radio-Canada

La Gendarmerie Royale du Canada informe le public d’une récente fraude téléphonique, afin de prévenir les prochaines tentatives de ces arnaqueurs.

La GRC du comté de Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, a reçu deux plaintes de résidents le 6 février dernier concernant une personne qui prétendait être un membre de leur famille.

Cette personne raconte au téléphone qu’elle a eu un accident et qu’elle a subi des blessures au visage, ce qui explique pourquoi, selon elle, sa voix « pourrait avoir changée ».

Le fraudeur demande ensuite que de l’argent lui soit transféré dans un compte bancaire, pour qu’il puisse sortir de prison.

Les appels peuvent paraître légitimes, car le fraudeur semble posséder des renseignements personnels concernant le membre de la famille, par exemple son nom, son âge, son adresse et le lien de parenté, indique le gendarme Jeff Wilson.

Selon la police, le fraudeur peut aussi se faire passer pour un avocat.

Les autorités enquêtent. Ils rappellent aux gens de ne pas envoyer d’argent s’ils reçoivent un appel semblable et de plutôt communiquer avec la police.

Quiconque détient de l’information à ce sujet est prié de communiquer avec la GRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Fraude