•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conflit Coastal Gaslink : 4 nouvelles arrestations vendredi

Des opposants au gazoduc bloquant la route aux policiers.

Les opposants au gazoduc ont bloqué les policiers au kilomètre 27, entre Houston et le camp Gidimt’en ainsi qu'au kilomètre 44. Un geste passible d’arrestation pour violation de l’injonction interdisant l’entrave du chemin forestier.

Photo : Radio-Canada / Chantelle Bellrichard

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a procédé à quatre nouvelles arrestations vendredi, dans le cadre du conflit entre l'entreprise Coastal Gaslink et des chefs héréditaires Wet'suwet'en dans le nord de la Colombie-Britannique.

Les policiers veulent ainsi faire respecter une injonction qui interdit aux opposants au gazoduc Coastal Gaslink d'entraver l'accès au chantier.

Des vidéos montrent la GRC intervenant pour démanteler le barrage routier érigé par les opposants au gazoduc Coastal GasLink.

Plan moyen de dizaines de manifestants défilant sur la rue Hasting à Vancouver.

Manifestation sur la rue Hasting à Vancouver en appui aux Wet'Suwet'en opposés au pipeline Coastal GasLink dans le nord de la C.-B.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Jeudi, les agents de la GRC ont arrêté 6 personnes dans un campement situé au kilomètre 39 du chemin forestier. Ils ont été relâchés le même jour sans être inculpés.

Les manifestants appuient de chefs héréditaires des Wet'suwet'en qui n'ont pas consenti au passage du pipeline sur leur territoire ancestral.

À la recherche d'une résolution pacifique

L'action de la GRC intervient au surlendemain de l’échec des pourparlers entre le gouvernement de la Colombie-Britannique et les chefs héréditaires de Wet'suwet'en.

La province affirme qu'elle reste engagée à dialoguer. Nos discussions sur la réconciliation continuent et sont liées aux droits, au titre, à l'autonomie et à l'autodétermination, et faisons d'importants progrès, indique le ministre des Relations autochtones et de la Réconciliation, Scott Fraser dans un communiqué.

Avec les informations de Timothé Matte-Bergeron, envoyé spécial à Smithers

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Industrie pétrolière