•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux de l'Acadie 2021 : Memramcook à la rescousse?

Un groupe s'organise pour présenter l'événement dans le berceau de l'Acadie

Acajoux, un lapin, dans un gymnase.

Acajoux, mascotte des Jeux de l'Acadie depuis 1989, attend toujours une ville hôtesse pour les Jeux de 2021.

Photo : Radio-Canada

François Le Blanc

Une lueur d'espoir pointe à l'horizon pour la présentation des Jeux de l'Acadie de 2021. Un groupe de Memramcook, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, est à finaliser un dossier de candidature pour accueillir l'événement, qui aura lieu dans 17 mois.

C'est un trio de collègues à l'École Abbey-Landry de Memramcook, qui est prêt à prendre le flambeau : Brenda Comeau, Octave LeBlanc et Alexandre Mallet.

Enseigne souhaitant la bienvenue aux visiteurs à l'entrée de Memramcook.

Memramcook, au Nouveau-Brunswick, est considéré comme le « berceau » de l’Acadie.

Photo : Radio-Canada

On a vu au Téléjournal Acadie qu'il n'y avait pas de ville hôtesse pour 2021 et on voit que notre communauté est en ébullition présentement, lance Alexandre Mallet. L'enseignant est enthousiaste, car ça serait vraiment dommage que les Jeux n'aient pas lieu.

Les principales activités auront lieu à Memramcook. Les installations de l'Université Mount Allison seront aussi utilisées. Sackville est située à 25 kilomètres au sud de Memramcook.

Sur le campus, des étudiants marchent paisiblement sous un temps pluvieux.

Les installations de l'Université Mount Allison seront mises à contribution. Plusieurs personnes de la vallée de Memramcook travaillent à Sackville. Les deux communautés ont développé des liens avec le temps.

Photo : Radio-Canada

Mais, il n'y a pas de temps à perdre.

Les Jeux de l'Acadie, c'est 1500 participants et accompagnateurs qui se rencontrent annuellement à la fin du mois de juin depuis 1979.

Il y a des compétitions sportives : le mini-handball, le soccer, le badminton, l'athlétisme, le frisbee, le volleyball et le vélo de montagne.

Du côté culturel, l'improvisation et le chant (la Voix des groupes) sont au rendez-vous. Cette année, les villes de Saint-Jean et de Quispamsis, au Nouveau-Brunswick, recevront la jeunesse acadienne.

Dessin avec slogan de la rivière à la mer, finale des jeux de l'Acadie

Le logo des Jeux de 2020.

Photo : Société des Jeux de l'Acadie

En novembre dernier, on apprenait que la Société des Jeux de l'Acadie (SJA) cherchait activement une municipalité pour présenter l'édition 2021. Habituellement, l'hôte des Jeux est connu 28 mois à l'avance.

Yves Arsenault parle au podium devant une bannière des 40 ans des Jeux de l'Acadie

Le président de la Société des Jeux de l'Acadie, Yves Arsenault, lors du Déjeuner des Jeux, lançant les commémorations des 40 ans des Jeux.

Photo : Radio-Canada / François Le Blanc

Il y a des villes intéressées pour 2022 et 2023, mais pas pour 2021, expliquait alors le président de la SJA, Yves Arsenault.

C'est le bon moment pour nous, ajoute Octave LeBlanc, agent communautaire à l'école et membre du comité de candidature. Le natif de Memramcook explique qu'il y a une expertise qui se développe dans la région.

Un drapeau est étendu et tenu par deux personnes.

Yvette Finn, à gauche, reçoit le drapeau des jeux, en 1987, symbole de la délégation championne.

Photo : Radio-Canada

Memramcook a reçu les Jeux en 1987 et on a eu un legs important. Beaucoup de choses sont restées de ces jeux-là. Depuis les dernières années, de nombreuses activités sont organisées dans la communauté qui a le vent dans les voiles. Une récente rencontre d'informations démontre le soutien et l'enthousiasme pour le projet.

Octave LeBlanc, agent communautaire à l'école et membre du comité de candidature
Des pelles mécaniques et des camions derrière un édifice en 1986.

Memramcook avait profité des Jeux de l'Acadie de 1987 pour rénover et améliorer ses installations sportives.

Photo : Radio-Canada

Déjà, des gens ont démontré leur intérêt à se joindre à un futur comité organisateur.

Le projet a obtenu l'aval du conseil municipal du village de Memramcook, à l'unanimité, ajoute M. LeBlanc, lors de la réunion du 27 janvier dernier.

La 40e édition des Jeux de l'Acadie.

La 40e édition des Jeux de l'Acadie, tenue en 2019 à Grand-Sault, Drummond, Saint-André et Saint-Léonard.

Photo : Mariève Bégin

Un rêve

Brenda Comeau a été surprise lorsque ses collègues l'ont approchée. Pour elle, être membre d'un Comité organisateur d'une finale des Jeux de l'Acadie (COFJA) représente le cheminement logique de son engagement envers les Jeux.

C'était en 2010 la dernière fois que j'ai participé à des jeux. La seule chose que je n'ai pas faite, c'est un COFJA. Ce serait un rêve de le faire pour ma communauté. Quand les deux gars sont venus me voir, mais j'étais un peu restreinte. Mais, quand j'ai vu l'intérêt et la réaction du Conseil municipal, j'ai vu que c'était possible. Ça se fait, mais ça vient vite : dans un an et 5 mois!

Brenda Comeau, membre du comité de candidature, résidente de Memramcook depuis 30 ans.

La prochaine étape pour le comité est de finaliser le document de mise en candidature qui doit être soumis à la SJA la semaine prochaine. Puis, une visite des sites aura lieu à la fin du mois pour valider le tout.

Puis, ce sera un sprint. Pas de soucis, conclut Alexandre. On aura de l'aide de la SJA et il y a de l'engouement dans la région. On est capable de relever le défi et ça ne nous fait pas peur.

Départ à la SJA

Mylène Ouellet-LeBlanc, la directrice générale à la Société des Jeux de l'Acadie

Mylène Ouellet-LeBlanc occupait jusqu'à il y a deux semaines le poste de directrice générale de la Société des Jeux de l'Acadie (archives).

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada.ca

La SJA se cherche une nouvelle directrice générale. Mylène Ouellet LeBlanc, qui occupait le poste depuis 2013, a quitté l'organisation il y a deux semaines. Elle a créé son entreprise de consultation dans la région de Bathurst.

Luc Arseneau, responsable du marketing, assure l'intérim.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Jeunesse