•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Québec maintenant partenaire de cinq parcs éoliens gaspésiens

Vue d'une éolienne en contre plongée.

Hydro-Québec devient partenaire d'Innergex (archives).

Photo : Radio-Canada/Jean-François Nadeau

Radio-Canada

Hydro-Québec devient actionnaire à près de 20 % d'Innergex, qui détient entre autres les parcs éoliens de Baie-des-Sables, de Carleton, de Gros-Morne, de L'Anse-à-Valleau et de la montagne Sèche.

Tous ces parcs sont situés en Gaspésie et dans la MRC de Matane, soit la région désignée par Québec lors du démarrage de la filière éolienne. À l’époque, le gouvernement y voyait une occasion pour le développement économique de la Gaspésie.

Le partenariat entre Hydro-Québec et Innergex, propriétaire de ces parcs, ouvre de nouvelles perspectives, estime le président de la Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine et maire de Sainte-Anne-des-Motns, Simon Deschênes.

Ce dernier observe qu’au cours des dernières années, Hydro-Québec ne s’est pas vraiment montrée très favorable au développement éolien. Alors qu’aujourd'hui, poursuit M. Deschênes, on peut dire qu’Hydro-Québec détient maintenant des parts dans la filière éolienne. Je crois que c'est un début de peut-être quelque chose de bien pour le Québec au complet et pour les énergies renouvelables.

Simon Deschênes espère que ce partenariat pourra faciliter le renouvellement des contrats d'approvisionnement des parcs éoliens visés par la transaction. Il y avait une certaine incertitude, dit-il. Dans le milieu, on commençait à parler de la reconduction des contrats lorsqu'ils allaient venir à échéance. Le premier est celui de Baie-des-Sables, qui va venir à échéance en 2026. Le fait qu’Hydro-Québec soit maintenant actionnaire, je crois que ça va devenir un facilitateur pour renouveler ces contrats-là.

La société d’État s'est aussi engagée à investir 500 millions de dollars pour des projets développés avec Innergex.

Innergex avait acquis l’entière propriété des parcs éoliens de Cartier Énergie en août 2018 à la suite d’une transaction de 630 millions de dollars.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Énergies renouvelables