•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 8e place pour Charlie Bilodeau et Lubov Ilyushechkina à Séoul

Charlie Bilodeau porte sa partenaire à bout de bras lors d'une performance.

(Archives) Charlie Bilodeau et Lubov Ilyushechkina espèrent se qualifier pour les championnats du monde qui auront lieu à Montréal en 2020.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Charlie Bilodeau et Lubov Ilyushechkina ont connu un début de compétition décevant jeudi, aux Championnats des quatre continents qui se tiennent à Séoul, en Corée du Sud.

Le couple a terminé au huitième rang, avec une note de 57,87 après une performance irrégulière lors du programme court.

À titre de comparaison, leur meilleur pointage au programme court est de 71,23, obtenu lors du dernier championnat canadien.

Charlie Bilodeau et Lubov Ilyushechkina espèrent encore se qualifier pour les championnats du monde qui auront lieu à Montréal cette année.

La compétition se poursuivra pour les dix couples inscrits samedi avec la tenue du programme libre.

En Allemagne, un autre athlète du Bas-Saint-Laurent a connu une meilleure compétition.

Pier-Alexandre Hudon et Gabrielle Lévesque lors d'une performance

Le couple de patineurs Pier-Alexandre Hudon et Gabrielle Lévesque aux Championnats canadiens de Mississauga en Ontario (archives)

Photo :  Facebook

Pier-Alexandre Hudon, de La Pocatière, et sa partenaire Gabrielle Lévesque, ont remporté la médaille d'argent à l'occasion de la Compétition Bavarian Open, à Oberstdorf.

Ils occupaient le premier rang des couples juniors après le programme court.

Malgré leur bonne performance jeudi, l'écart de seulement 14 centièmes de point qui les séparent de la médaille d'or, obtenue par un autre couple canadien, pourrait leur coûter leur billet pour les championnats du monde juniors.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !