•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des recherches pour retrouver les deux derniers motoneigistes disparus

Un autobus

Le poste de commandement de la SQ était toujours sur place jeudi soir.

Photo : Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) a pris la décision d'interrompre les recherches pour retrouver les deux derniers motoneigistes français disparus dans les eaux du lac Saint-Jean.

La nouvelle a été annoncée sur Twitter un peu avant 19 h, jeudi. Dans une série de messages, la SQ a notamment indiqué que les conditions hivernales des 16 derniers jours ont rendu difficile le travail des policiers et des intervenants sur les eaux de la rivière Grande-Décharge. Le corps policier a aussi dit n'avoir ménagé aucun effort pour retrouver les motoneigistes disparus.

Sur place, à Saint-Henri-de-Taillon, le sergent Hugues Beaulieu a affirmé que la SQ a vraiment fait le maximum qu’il était possible de faire avec les conditions hivernales qu’on a connues.

Ce qui nous permettait de continuer, c’est qu’on avait certains éléments d’enquête qu’on devait vérifier, et maintenant, ces éléments-là ont été vérifiés; c’est terminé. Donc on va devoir attendre de nouveaux éléments, ou encore le printemps, justement, pour reprendre les recherches.

Hugues Beaulieu, porte-parole de la SQ

Les familles des disparus avaient été avisées dans l'après-midi.

Les plongeurs de la SQ avaient déjà cessé les recherches la semaine dernière. Mercredi, la SQ annonçait avoir mis fin à l'utilisation de l'hélicoptère.

Jeudi marquait la seizième journée de recherches.

Ainsi, Jean-René Dumoulin, 24 ans, et Arnaud Antoine, 25 ans, n'ont toujours pas été retrouvés.

Les corps de Gilles Claude, 58 ans, Yan Thierry, 24 ans, et Julien Benoît, 34 ans, ont été repêchés dans les jours qui ont suivi.

Le premier corps sorti de l'eau avait été celui du guide Benoît Lespérance, par les pompiers d'Alma, appelés en premier sur les lieux.

Le 31 janvier, les corps de Gilles Claude et Benoît Lespérance avaient été remis aux familles.

Le 21 janvier, les huit motoneigistes et leur guide québécois avaient plongé dans l'eau froide du lac Saint-Jean. Trois touristes français ont survécu. Ils ont regagné la France dans les jours suivant l'accident.

La coroner Jessica Tremblay devra établir le fil précis des événements. Les motoneigistes avaient quitté le sentier fédéré pour tenter de joindre l'Auberge des îles par le lac Saint-Jean, là où débute la rivière Grande-Décharge.

La SQ avait terminé de repêcher les sept motoneiges le 30 janvier.

Avec les informations de Catherine Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Accidents et catastrophes