•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa annonce une réduction temporaire de la vitesse des trains de matières dangereuses

Marc Garneau, lors d'une conférence de presse devant des drapeaux canadiens.

Le ministre canadien des Transports, Marc Garneau, a annoncé une réduction de moitié de la vitesse des trains contenant des matières dangereuses.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre des Transports du Canada, Marc Garneau, a publié un ordre ministériel d’une durée de 30 jours pour réduire la vitesse des trains qui transportent des matières dangereuses. La vitesse de ces trains sera limitée à 25 miles à l'heure (40 km/h), et 20 miles à l'heure (32 km/h) dans les centres urbains. Il s’agit d’une réduction de moitié, selon le ministre.

Le ministère veut prendre le temps de comprendre s’il y a un lien entre les déraillementscomme celui de ce matin à Guernsey, en Saskatchewan, et la vitesse des trains.

Je trouve très préoccupant qu’il y ait des déraillements de train [contenant] des matières dangereuses. J’ai donc pris la décision qu’un ordre ministériel sera applicable à partir de minuit. Par contre, nous demandons aux lignes ferroviaires de mettre cela en place immédiatement, a annoncé le ministre, précisant que la réglementation ne s’applique pas aux trains qui ne transportent pas de matières dangereuses, comme le bois.

Marc Garneau reconnaît que cette décision peut avoir un impact sur l’économie, mais [que] la sécurité ferroviaire est [sa] priorité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Transports