•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la recherche des meilleures façons de réparer des nids-de-poule

Deux hommes qui réparent un trou sur la rue en hiver.

Les nids-de-poule ne sont pas seulement présents au printemps dans le Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

La Ville du Grand Sudbury espère qu’une étude qui a commencé l’été dernier permettra de trouver une solution efficace afin de réparer les trous dans la chaussée.

Le conseil municipal a reçu mardi une mise à jour de la recherche, qui doit se poursuivre plus tard cette année lors de l’apparition de nouveaux nids de poule.

Le directeur de la croissance et de l’infrastructure du Grand Sudbury, Tony Cecutti, a expliqué que sept matériaux différents utilisés pour boucher temporairement les trous ont été testés sur un tronçon de route près de l’aéroport.

Parmi ces substances, deux ont été éliminés parce qu’ils n’étaient pas adaptés à la réalité sudburoise.

Bien que cela puisse sembler ne pas être un succès, en excluant quelques produits qui ne fonctionnent pas bien — si nous les avions utilisés, il y aurait certainement eu plus de plaintes dans la ville.

Tony Cecutti, directeur de la croissance et de l’infrastructure du Grand Sudbury

CBC News a interrogé M. Cecutti sur les deux matériaux éliminés de l’étude, mais il a refusé de donner leur nom.

La prochaine phase du projet débutera au printemps.

Deux nids-de-poule et un bac à recyclage bleu dans un des trous pour montrer sa profondeur

Dans le Grand Sudbury, cette photo d’une rue dans le secteur Copper Cliff était devenue virale sur les médias sociaux, l’an dernier.

Photo : Keith Harris

Le maire Brian Bigger a déclaré qu’il craignait que le processus ne prenne trop de temps.

Je me demande s’il n’y aurait pas moyen d’avoir plus de sites et d’accélérer les enseignements tirés de cette étude sur les nids-de-poule pour que cela ne prenne pas trois ans, a indiqué le maire au personnel de la Ville.

Il a suggéré d’étendre le site de test à une route complète, au lieu de nids-de-poule individuels.

Un nid de poule à Sudbury

Un nid de poule à Sudbury en mars 2019 au centre-ville sur la rue Durham près de la rue Elm­.

Photo : CBC/Angela Gemmill

Un travail continu

M. Cecutti note que le Grand Sudbury a adopté un modèle d’amélioration continue, sans attendre la fin de l’étude.

Au fur et à mesure que nous trouverons de nouvelles choses qui fonctionnent — dans la mesure où cela ne nécessite pas de modification du budget —, nous les mettrons en œuvre immédiatement, explique-t-il.

Cela signifie que, chaque fois que des pratiques, technologies, matériaux, équipements ou procédés seront à l’essai, les résultats seront partagés avec ceux responsables de l’entretien des routes.

Nous avons l’intention, au moins une fois l’an, de faire rapport sur notre travail pour adopter de nouvelles pratiques, examiner de nouvelles technologies, les matériaux, les procédés et nous continuerons à le faire régulièrement, a déclaré M. Cecutti.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale