•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winnipeg doit doubler son budget d'arbres pour respecter les promesses du maire

Un arbre tombé au sol bloque une route, sous la neige.

Un arbre tombé bloque l'avenue Traverse à Winnipeg, près de l'Université de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada / Patrick Rey

Radio-Canada

Selon les gestionnaires de parcs municipaux, la Ville de Winnipeg doit investir 2 millions de dollars supplémentaires chaque année si elle veut atteindre 1 million d’arbres d’ici 2040, comme promis par le maire Brian Bowman.

Présentement, la Ville débourse en moyenne 2,1 millions de dollars pour planter de 2500 à 2750 arbres chaque année, selon les documents budgétaires.

Le nouvel investissement de 2 millions de dollars couplé aux efforts des employés et des bénévoles permettrait de planter 50 000 nouveaux arbres chaque année, indique le gestionnaire des parcs et des espaces publics, Dave Domke, dans un rapport rendu au conseil municipal.

M. Domke précise que le fait de planter un arbre peut coûter jusqu’à 750 $ si l'arbre est déjà mature. Pour les semis, le coût est estimé à 5 $, ajoute-t-il.

La Ville a besoin d’avoir des pépinières, souligne le gestionnaire des parcs.

La Ville n’a pas en ce moment la capacité et les ressources pour planter 50 000 arbres par an, écrit-il.

« Il faudra cinq ans pour bâtir cette capacité, et cela demandera des ententes avec les parties prenantes. Il faudra que les pépinières constituent leurs réserves et déterminent quelles seront les meilleures façons d’éduquer et de susciter l'engagement du public. »

La conseillère municipale de Fort Rouge-East Fort Garry, Sherri Rollins, qui préside également le Comité de la protection des services communautaires et des parcs est convaincue que la Ville peut atteindre cet objectif avec le soutien des donateurs et de l’ensemble des Winnipégois.

C'est de la magie humaine, dit-elle. Il y a beaucoup d’enthousiasme pour les arbres et les gens qui veulent planter des arbres.

En septembre 2019, le maire Brian Bowman a lancé l’idée de planter 1 million d’arbres pour 1 million de Winnipégois.

Ce projet vise entre autres à atténuer les conséquences de l’agrile du frêne, qui détruit de nombreux arbres dans la capitale manitobaine.

Des seringues de pesticides plantées dans l'écorce d'un arbre.

En 2019, près de 1000 frênes ont reçu des injections de pesticides à Winnipeg dans le cadre du programme saisonnier de lutte contre l’agrile du frêne.

Photo : Radio-Canada / Warren Kay

Le Canadien National (CN) avait soutenu l'idée et donnera 1 million de dollars à Arbres Canada pour appuyer la plantation d’arbres dans Winnipeg.

Quelques semaines après cette annonce, une tempête de neige inédite a endommagé environ 30 000 arbres appartenant à la Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !