•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phénix : le gouvernement remboursera les coûts financiers aux fonctionnaires touchés

Une pancarte de manifestants, où l'on peut lire : Brûlés par Phénix.

Manifestation de syndiqués de l'Alliance de la Fonction publique du Canada. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Djavan Habel-Thurton

Le secrétariat du Conseil du Trésor lance un processus de réclamation qui permettra aux employés, actuels et anciens, de demander une indemnisation pour les coûts financiers importants et la perte de revenus de placement.

Les fonctionnaires lésés seront aussi remboursés avec intérêts, a indiqué le gouvernement fédéral.

Cette nouvelle démarche fait partie de l'entente conclue avec les syndicats de la fonction publique fédérale en juin dernier pour indemniser les victimes de Phénix et représente la nouvelle phase des indemnités. 

Selon Greg Fergus, député libéral de Hull-Aylmer et secrétaire parlementaire au président du Conseil du Trésor, le gouvernement en est venu à une entente avec 19 des 20 syndicats ou agents négociateurs qui représentent les fonctionnaires fédéraux touchés par les ratés du système de paye Phénix.

Ces syndicats regroupent environ la moitié des employés touchés.

Des manifestants syndicaux brandissent des drapeaux et des pancartes.

L'AFPC a rejeté une offre d'indemnisation du gouvernement fédéral. (Archives)

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Le processus de réclamation devrait aider les fonctionnaires qui ont encaissé des placements tels que des REER et qui ont raté des occasions de gagner des intérêts sur des comptes d'épargne. Le processus pourrait aussi aider ceux qui ont connu des retards dans le versement de leurs indemnités de départ, de leurs prestations de retraite ou de leur paye, et qui n'ont pas pu accumuler d'intérêts sur ces sommes.

D'autres éléments de l'entente pour indemniser les victimes seront plus tard mis en place, soit l'indemnisation supplémentaire des personnes qui ont éprouvé de graves difficultés personnelles ou financières et de celles qui ont pris un congé pour des problèmes de santé liés à Phénix.

Depuis le début des ratés de Phénix, on estime que plus de 228 000 fonctionnaires ont été touchés. Le syndicat qui représente environ la moitié d’entre eux, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), ne s’est toujours pas entendu avec le gouvernement.

Greg Fergus, député à la Chambre des communes.

Le député libéral Greg Fergus

Photo : Radio-Canada / Mathieu Gohier

Nous voulons conclure une entente avec les fonctionnaires représentés par l’AFPC. On prend ces négociations au sérieux.

Greg Fergus, député libéral de Hull-Aylmer et secrétaire parlementaire au président du Conseil du Trésor

Le député libéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, et secrétaire parlementaire au président du Conseil du Trésor, a démenti à Radio-Canada que cette entente de remboursements pour les fonctionnaires a pour but de forcer l’AFPC à accepter l’offre du gouvernement.

J'ai participé à la première rencontre entre les représentants du Conseil du Trésor et les syndicats, et c’était une réunion très cordiale, ajoute M. Fergus. Il y a des dossiers importants à discuter et on veut certainement en venir à une entente.

Selon les chiffres de la fonction publique du Canada, près de la moitié des fonctionnaires sont aux prises avec un problème de paye. 

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !