•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget 2020-2021 du Québec sera déposé le 10 mars, annonce Eric Girard

Le ministre des Finances Eric Girard.

Le ministre des Finances Eric Girard

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le ministre des Finances du Québec Eric Girard déposera le 10 mars prochain le budget de son gouvernement pour l’année 2020-2021. Un exercice qui s’annonce heureux cette année encore pour les caquistes, qui disposeront d’importants surplus budgétaires.

Dans un communiqué publié jeudi, le ministère des Finances précise que le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, profitera également de l'occasion pour déposer le budget des dépenses du gouvernement pour l’an prochain.

Des consultations prébudgétaires seront également menées sur Internet jusqu’au 14 février.

Parmi les grosses dépenses attendues cette année à Québec, le financement du plan de lutte contre les changements climatiques que promet de déposer le gouvernement Legault en 2020 sera l’un des éléments importants à surveiller.

Ce sera un budget dans la lignée de ce que nous faisons, c’est-à-dire respecter nos engagements, soit économie, santé, éducation et cette année une nouvelle priorité : l’environnement.

Eric Girard, ministre des Finances du Québec

Ce sera un budget qui va donner les moyens et jeter les bases pour que le Québec atteigne les objectifs [environnementaux] très ambitieux que nous nous sommes donnés.

Cette année encore, le gouvernement Legault bénéficiera des performances exceptionnelles de l’économie québécoise et canadienne et d’un taux de chômage historiquement bas, qui se traduiront par d’importants surplus budgétaires dans les coffres de l’État.

L'ère des surplus se poursuit

L’an dernier, le gouvernement a engrangé un surplus historique de 8,3 milliards de dollars avant versement au Fonds des générations, ce qui lui a permis de redistribuer d’importantes sommes aux Québécois sous forme de services ou d’abolition de tarifs, notamment en plafonnant le prix des stationnements d’hôpitaux, le remboursement des trop-perçus d’Hydro-Québec ou encore le retour au tarif unique dans les garderies subventionnées.

Cette année, les dieux de la prospérité semblent s’être montrés encore une fois très généreux envers Eric Girard et ses collègues. À la fin septembre, le Rapport mensuel des opérations financières du gouvernement du Québec révélait qu'à mi-chemin de l'exercice financier en cours, les coffres de l'État québécois affichaient un surplus d'environ 3,8 milliards de dollars. Cette somme tient compte d'un versement au Fonds des générations de quelque 1,25 milliard.

Rappelons qu’en novembre dernier, le gouvernement Legault a annoncé 857 millions de dollars en nouvelles mesures pour l’année financière en cours dans sa mise à jour économique.

De cette somme, 525 millions étaient consacrés à de nouvelles dépenses et 332 millions étaient retournés dans les poches des Québécois.

Parmi ces mesures, il y avait bien entendu le retour au tarif unique de 8,25 $ par jour dans les garderies subventionnées, une bonification maximale de 779 $ par enfant de l’Allocation familiale, des stationnements à prix réduit dans les hôpitaux de la province en plus d’un coup de pouce financier aux parents d’enfants handicapés.

C’est la troisième année que nous aurons un taux de croissance supérieur à 2 %. C’est la deuxième année que nous surperformons au Canada, en Ontario... Vraiment, 2019 a été une année remarquable.

Eric Girard, ministre des Finances du Québec

Prudence

Si les Québécois ont largement profité de cette période de croissance économique soutenue pour se refaire des finances, de nombreux analystes anticipent un ralentissement de l’économie.

Une éventualité à laquelle le ministre Girard se préparait déjà lors du dépôt de sa dernière mise à jour économique.

Ce surplus non récurrent servira à faire face à un potentiel ralentissement économique, à lutter contre les changements climatiques et à réduire la dette, déclarait par ailleurs le ministre Girard en décembre dernier.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Budget du Québec : les priorités de Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !