•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre nouveaux radars photo disparaissent à Toronto

Un radar photo près d'une rue à Toronto.

Radar photo

Photo : CBC

Radio-Canada

La police de Toronto enquête sur le vol de quatre radars photographiques de 360 kilos installés dans des quartiers de la ville. Les appareils enregistrent les plaques d’immatriculation des véhicules qui roulent trop vite et expédient, pour le moment, des avertissements aux automobilistes.

Un cinquième radar photographique a été vandalisé.

Les appareils volés font partie des 50 caméras placées dans les quartiers de la ville dans le cadre du programme Vision Zéro qui vise à éliminer les morts et les blessures graves dans les rues de la ville.

Nous condamnons ce vol, a déclaré Brad Ross, porte-parole de la Ville de Toronto. Il souligne que l’utilisation des radars photographiques peut aider à sauver des vies.

La vitesse est un facteur dans environ un tiers des blessures graves et des morts sur les routes à Toronto, affirme Brad Ross. Les caméras font partie d'un effort sur plusieurs fronts pour éliminer ces accidents, un plan qui comprend la réduction des limites de vitesse, le renforcement des interventions de la police et l'installation de panneaux de signalisation.

L'année dernière, 42 piétons ont été tués dans les rues de Toronto. Quatre sont morts jusqu'à présent cette année.

Le socle d'un radar photo devant une rue avec un autobus et une voiture.

Les radars photo peuvent être déplacés; ils pèsent plus de 360 kilos et valent 50 000 $ chacun.

Photo :  CBC

Les caméras peuvent être déplacées dans la ville, selon les besoins. Elles valent environ 50 000 $ chacune, mais selon Brad Ross, ce ne sont pas les Torontois qui paieront pour les appareils de remplacement.

Le vendeur est responsable de leur remplacement et c'est ce qu'ils font, affirme-t-il. Ajoutant que cette responsabilité fait partie du contrat que la Ville a signé lors de l'achat des caméras.

Deux des caméras volées ont déjà été remplacées et deux autres seront remplacées au début du mois prochain, a indiqué la Ville.

Pour l'instant, il y a deux radars photo dans chaque quartier qui collectent des données et envoient des avertissements aux propriétaires de véhicules qui font des excès de vitesse.

À partir du mois d'avril, la Ville commencera à imposer des amendes aux propriétaires de véhicules surpris en excès de vitesse par les caméras.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !