•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les nouvelles règles entourant la location sur Airbnb ne vont « pas assez loin »

Le vice-président des politiques mondiales et communications d'Airbnb, Chris Lehane en conférence de presse.

Le vice-président des politiques mondiales et communications d'Airbnb, Chris Lehane, a annoncé les nouvelles mesures mercredi à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Airbnb a resserré les règles entourant la location de logements entiers aux jeunes de moins de 25 ans, à la suite d’une fusillade survenue dans un logement torontois loué sur sa plateforme. Mais à Ottawa, certains jugent que ces mesures ne vont pas assez loin.

Conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, croit que le géant californien n’a pas le choix de s'ajuster, face à la multiplication des incidents violents commis dans les logements.

D'un côté, on voit les incidents dans les communautés, les fusillades, les meurtres. De l'autre, on voit les gouvernements commencer à mettre la réglementation en place. Est-ce qu'ils pourraient en faire davantage? Absolument, a commenté M. Fleury.

M. Fleury est photographié en marge d'une réunion du conseil municipal d'Ottawa.

Mathieu Fleury, conseiller du quartier Rideau-Vanier, pense que Airbnb peut faire mieux que ce qu'elle a proposé comme mesures de sécurité.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

On continue de faire nos pas vers un environnement plus réglementé pour toutes les plateformes. Je suis content de voir que eux ils s'ajustent, mais ils le font pour des raisons d'affaires, des raisons de réputation, lance M. Fleury.

Les nouveaux règlements entreront en vigueur lundi prochain, et incluent des restrictions sur l’âge des locataires, une ligne d’aide pour les voisins (en anglais seulement), et un partenariat avec le groupe Médecins canadiens pour un meilleur contrôle des armes à feu.

Le vice-président des politiques et communications de Airbnb, Chris Lehane, s’est déplacé de San Francisco à Toronto mercredi pour en faire l’annonce, indiquant qu’il s’agit d'un projet spécifique au Canada, mais qui pourrait s’exporter dans d'autres marchés.

La province doit faire plus, dit un citoyen

Vice-président du Centretown Citizens Community Association (CCCA), Jack Hanna, pense que c'est de la responsabilité du gouvernement provincial et du gouvernement municipal de légiférer sur les plateformes de location à court terme comme Airbnb.

Jack Hanna parle à une journaliste.

Ce résident du centre-ville d'Ottawa pense que c'est la responsabilité du gouvernement provincial et municipal de réglementer les plateformes de location à court terme.

Photo : Radio-Canada

Bien qu'il reconnaisse que les mesures proposées par Airbnb font preuve de bonne foi, il juge que rien de tout cela ne résoudra les problèmes que les Airbnbs causent.

Airbnb ne fera rien qui nuit à son commerce, ajoute-t-il. C'est une industrie qui a besoin d'être réglementée de façon sérieuse, et c'est aux gouvernements de le faire.

Les Airbnbs sont devenus des centres d'activité criminelle.

Une citation de :Jack Hanna, vice-président, Centretown Citizens Community Association

Il rappelle qu’Ottawa a connu trois cas au cours des dernières années où des actes de violence armée ont eu lieu, dont deux avec des pertes de vie.

null

null

Mathieu Fleury soutient que, du côté municipal, une série de décisions seront prises au sujet du zonage et des règlements municipaux seront en place d’ici l'automne 2020.

Il est toutefois d’avis que la province doit jouer un rôle plus important.

N'oublions pas que la Ville a fait la demande à la province pour avoir l'autorité pour avoir un permis d’affaires pour les plateformes. On ne peut pas implanter de façon obligatoire des restrictions aux plateformes comme Airbnb, comme Expedia et autres, a-t-il précisé.

Avec les informations de Yasmine Mehdi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !