•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand Instagram profite aux centres commerciaux

Coeurs géants dans la rotonde du centre commercial CORE à Calgary.

Des installations artistiques à la mode sur Instagram font leur apparition dans plusieurs centres commerciaux de Calgary.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike (CBC)

Radio-Canada

Pour la Saint-Valentin, ce n’est pas uniquement dans les restaurants et les cinémas que les amoureux se donneront rendez-vous. Leur nouveau havre de paix : le centre commercial CORE de Calgary, dont les nouvelles installations sur le thème de l’amour ont été conçues pour la prise de photos sur Instagram.

Par contre, il ne faut pas se méprendre : les coeurs géants installés pendant le mois de février n’ont pas comme unique but d’égayer les réseaux sociaux des clients du centre, mais plutôt d’attirer une clientèle plus jeune à visiter le complexe, alors que l’achat en ligne augmente en popularité.

Deux femmes prennent un égoportrait devant un coeur géant avec l'inscription BFF.

Le but de mettre davantage d'installations artistiques est d'attirer plus de consommateurs à proximité des magasins.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike (CBC)

Avec la puissance des médias sociaux, ce genre d’initiative voyage bien par le bouche-à-oreille, commente la directrice du marketing par intérim, Caron Anderson. C’est un excellent moyen de faire venir plus de gens. Que ce soit en parlant de l’endroit ou simplement en publiant une photo de l’installation, cela fait de la publicité gratuite pour le centre, ajoute-t-elle.

Même son de cloche de la part de Donna Dumont, professeure adjointe en marketing à l’Université Mount Royal. Cette dernière observe avec attention cette nouvelle tendance de la part des centres commerciaux qui sont de plus en plus confrontés à une forte concurrence, selon elle. De plus en plus, ils doivent vraiment offrir une expérience aux consommateurs, commente-t-elle.

Et la clé de la voûte pourrait être les jeunes consommateurs, croit-elle. Les jeunes de 13 à 21 ans préfèrent le côté expérientiel du magasinage, plutôt que l’achat en ligne. Pour cela, les centres commerciaux doivent créer une expérience que les jeunes peuvent vivre et à laquelle ils peuvent s’identifier.

Un nouveau modèle en éclosion à Calgary

Même si cette tendance n’est pas à ses premières heures, elle est de plus en plus populaire dans la métropole calgarienne, tout particulièrement depuis la création de l’installation « Chroma » l’an dernier au centre commercial Southcentre, à Calgary.

Installation de quatre pièces au milieu de la rotonde d'un centre commercial.

Chroma est la première tentative d'installation faite pour Instagram installé au centre commercial Southcentre.

Photo : Courtoisie : Southcentre Mall

Les espaces comprenaient des couleurs et des textures lumineuses dont les propres paramètres distinctifs étaient séparés par des murs. L’expérience s’est avérée lucrative pour le centre commercial Southcentre, notamment en attirant une nouvelle clientèle à visiter l’établissement, selon sa directrice en marketing, Alexandra Velosa.

Elle ajoute avoir même vu des personnes apporter différents habits pour s’adapter au décor et d’autres qui étaient accompagnées de photographes professionnels.

Deux jeunes filles posent pour une femmes qui prend une photo sur son téléphone.

«The Set» du centre commercial Southcentre a six vignettes de couleurs différentes à choisir pour encourager la prise de photo.

Photo : Radio-Canada / Helen Pike (CBC)

Nous pensons qu'en créant un espace où les gens viennent interagir, s'amuser et ensuite créer des moments pour Instagram, c'est une excellente occasion de connecter avec eux et de les amener à venir nous rendre visite souvent, explique-t-elle.

Le succès de l’initiative de « Chroma » les a encouragés à poursuivre sur cette lancée. Maintenant quand un local est déserté, au lieu de mettre le traditionnel mur blanc rempli de publicité, le centre a installé des canevas où des artistes peuvent créer.

Avec les informations de Helen Pike

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Consommation