•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 autres pompiers de La Tuque iront prêter main-forte à l’Australie

Un pompier arrose des arbres dans une forêt en feu.

Le Canada a envoyé, depuis le 3 décembre dernier, 238 personnes-ressources pour contribuer à éteindre les incendies qui ravagent l’Australie.

Photo : afp via getty images / SAEED KHAN

Radio-Canada

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) annonce l'envoi en Australie d'une autre cohorte de 22 pompiers, dont 3 basés à La Tuque, afin de combattre les immenses feux qui ravagent la forêt australienne depuis le mois de septembre dernier.

Une section de 20 pompiers forestiers, un représentant d'agence et un spécialiste en gestion des feux de forêt se joindront aux prochains déploiements de ressources canadiennes coordonnés par le Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC). Les équipes canadiennes quitteront Vancouver à destination de l'Australie ce jeudi.

Depuis le 3 décembre dernier, le Canada a déployé en Australie près de 238 ressources. Les nouveaux déploiements, d'une durée de 31 jours, permettront d'envoyer une soixantaine de personnes supplémentaires pour répondre aux besoins exprimés par l'État de Victoria. Afin de mener à bien cette mission, la SOPFEU a procédé à un rappel au travail de pompiers forestiers.

Des pompiers de La Tuque déjà sur place

Au mois de janvier, deux pompiers de La Tuque avaient déjà été envoyés en Australie pour combattre les flammes. Ils faisaient partie d’une autre cohorte de pompiers québécois venus prêter main-forte à leurs collègues australiens pour une mission de 31 jours.

Comme prévu, ils seront de retour le 18 février.

Selon le bilan d'il y a deux semaines, les feux de forêt en Australie avaient détruit plus de 2000 résidences et rasé plus de 10,5 millions d'hectares, principalement dans l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud.

Avec les informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !