•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacques Ménard, ex-président de la Banque de Montréal, est mort

Gros plan de Jacques Ménard à l'Assemblée nationale du Québec.

Jacques Ménard

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Jacques Ménard, ex-président de la Banque de Montréal, est décédé mardi soir au CHUM, à l'âge de 74 ans.

Figure très connue du milieu des affaires, auteur et philanthrope, Jacques Ménard a passé 17 ans de sa carrière à la présidence de BMO Groupe financier au Québec, soit de 2001 à 2018.

Il a également été administrateur de plusieurs organisations et entreprises, notamment de WestJet, de l'Orchestre symphonique de Montréal, de la Fondation Macdonald Stewart, de Montréal International, de l'organisme Fusion Jeunesse, de la Fondation Mobilys ainsi que de Robotique FIRST Québec.

Par le passé, M. Ménard a aussi été président des conseils d'administration d'Hydro-Québec et de la Bourse de Montréal.

Les amateurs de sports se souviendront aussi de lui comme président du conseil d'administration des Expos de Montréal. Il comptait également parmi ses clients l'ex-propriétaire des Canadiens de Montréal, George Gillett, lorsqu'il a vendu l'équipe au groupe de la famille Molson, en 2009.

Stephen Bronfman, David Samson, Jeffrey Loria, Felipe Alou et Jacques Ménard lors de la conférence de presse du 9 décembre 1999 à Montréal. (CP PHOTO/Paul Chiasson)

Stephen Bronfman, David Samson, Jeffrey Loria, Felipe Alou et Jacques Ménard (à droite) lors de la conférence de presse du 9 décembre 1999 à Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Je pense que c’est quelqu’un qui a marqué le Québec professionnellement bien sûr, mais aussi au-delà, par son implication sociale. C’était un exemple pour tous.

Eric Girard, ministre des Finances du Québec

En plus de s'être illustré tout au long de sa carrière sur la scène économique québécoise et canadienne, Jacques Ménard se consacrait à plusieurs organismes socio-économiques, dont le Conseil du patronat du Québec, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain ainsi que le Conseil économique du Canada.

Il a également présidé le Comité de travail sur la pérennité du système de santé et de services sociaux du Québec, instauré par le gouvernement de Jean Charest en décembre 2004 pour planifier les besoins futurs de financement des services sociaux et de santé au Québec.

Jacques Ménard et David Galloway discutent ensemble.

David Galloway, président du conseil d'administration de la Banque de Montréal, discute avec Jacques Ménard (droite), président de BMO Nesbitt Burns, lors de l'assemblée annuelle de la société, le mardi 4 mars 2008 à Québec.

Photo : La Presse canadienne / Clement Allard

Engagé dans la réussite scolaire

L'homme qui entretenait une véritable passion pour l'éducation et la réussite scolaire des jeunes a aussi signé plusieurs ouvrages au cours de sa vie notamment Si on s'y mettait... en 2008, de même que Au-delà des chiffres… une affaire de cœur, en 2009 et Réussir : Aller au bout de ses rêves, en 2011.

C’est un homme qui était très généreux. Il s’est impliqué beaucoup dans la philanthropie et dans l’éducation. C’est un homme que j’ai toujours respecté et un ambassadeur hors pair pour la Banque de Montréal ici, au Québec.

Pierre Fitzgibbon, ministre québécois de l’Économie et de l’Innovation

M. Ménard avait été reçu membre de l'Ordre du Canada en 1995 et promu en 2013 au rang de compagnon de l'Ordre du Canada, soit la plus haute distinction publique au pays.

Il détenait aussi le titre de Grand Officier de l'Ordre national du Québec depuis 2010.

David Johnston serre la main de Jacques Ménard.

L'ex-gouverneur général du Canada David Johnston avait fait Jacques Ménard compagnon de l'Ordre du Canada le 22 novembre 2013.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Un grand montréalais

Pour le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, Jacques Ménard fut l’un des architectes de la relance du développement et de l’économie de Montréal.

M. Ménard était un optimiste et un visionnaire. Il a soutenu activement l’internationalisation de la métropole, l’investissement dans les infrastructures et dans nos universités. Il a été un acteur engagé dans l’amélioration de la qualité de vie dans le Grand Montréal et le développement d’une vie culturelle stimulante pour attirer les talents et les investisseurs. Il a travaillé vers cet idéal toute sa vie., a souligné Michel Leblanc dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie