•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ADM souhaite que le REM relie l'aéroport Trudeau à la gare de VIA Rail

Le débarcadère de l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, à Montréal, avec la tour de contrôle en arrière-plan.

L'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau est situé à moins d'un kilomètre de la gare de VIA Rail de Dorval.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

La Presse canadienne

Un comité d'Aéroports de Montréal (ADM) demande aux premiers ministres Justin Trudeau et François Legault de se prononcer en faveur d'une prolongation du Réseau express métropolitain (REM) pour connecter l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau à la gare de train VIA Rail de Dorval, située tout près.

Dans une lettre transmise le 14 janvier par le comité aux deux chefs de gouvernement, le Comité consultatif communautaire explique qu'une telle prolongation permettrait la création d'un pôle intermodal entre les transports routier, ferroviaire et aérien. Il signale qu'une distance à vol d'oiseau inférieure à un kilomètre sépare les deux endroits, ce qui ferait de la prolongation un ajout relativement mineur au tracé actuel.

Le comité affirme que cet ajout serait un élément déterminant pour faciliter la fluidité du transport des personnes car il permettrait d'atteindre une intermodalité optimale et que les répercussions seraient importantes sur les plans économique, social et environnemental.

La lettre rappelle que la gare de train VIA Rail de Dorval est un arrêt pour les lignes de train à destination d'Ottawa et de Windsor vers l'ouest et de Québec vers l'est et qu'elle est à distance de marche de la gare de train de banlieue exo, ainsi que du terminus de plusieurs lignes d'autobus de la Société de transport de Montréal (STM).

Un membre du comité, Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec (CPQ), affirme que l'ajout de cette connexion permettrait d'améliorer la compétitivité du Québec et de mieux lutter contre les changements climatiques.

Le Comité consultatif communautaire est composé de 27 membres provenant de divers milieux : des représentants municipaux, des universitaires et des gens d'affaires, pour la plupart. Une copie de sa lettre a été transmise à plusieurs autres instances, dont la mairesse de Montréal Valérie Plante, des ministres et députés des deux gouvernements et des corporations de transport public.

Le REM est un métro léger long de 67 kilomètres et actuellement constitué de 26 stations reliant le centre-ville de Montréal, l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau et divers secteurs de la périphérie de la ville de Montréal, dans l'ouest de l'île, à Laval, Deux-Montagnes et sur la Rive-Sud.

Carte du tracé.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le tracé prévu du Réseau express métropolitain.

Photo : CDPQ Infra

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Transports